Expo « Venise révélée » au Grand Palais Immersif

expo-immersive-paris-venise-revelee-grand-palais-immersif
Du 21 septembre 2022 au 19 février 2023

Infos pratiques | Billetterie | Avis

L’exposition immersive Venise révélée est une expérience numérique qui permet au public de percer les mystères de la Cité des Doges avec une nouvelle perception d’une ville mythique, souvent réduite à sa dimension touristique et qui continue de rayonner sur le monde. Cet évènement présenté au Grand Palais Immersif, le nouveau lieu parisien dédié à la programmation d’expositions immersives, propose une promenade dans un parcours thématique pour découvrir les trésors et les histoires de Venise.


Une exploration inédite de l’envers du décor.

L’exposition s’articule autour de 4 chapitres conjuguant une chronologie historique à une déambulation au travers des sites majeurs de la ville : La Lagune ; Le Grand Canal ; La Place Saint-Marc et le Palais des Doges, lieux d’incarnation du pouvoir ; Venise, une ville qui se transforme, une ville en devenir. Grâce à des images 3D inédites et innovantes, une immersion et des sensations incomparables, offrent le rêve de voler au-dessus des toits et même de traverser les murs !

L’invention de Venise tient du miracle.

Miracle d’ingénierie, d’architecture et miracle artistique, cette ville incomparable, construite de toutes pièces sur une lagune, lutte depuis plusieurs siècles contre la mer qui fait aussi sa richesse. Percer ses mystères, découvrir ses trésors, mesurer l’étendue de sa splendeur: c’est ce que permet Venise Révélée, au moyen d’images inédites et surprenantes, de projections géantes et immersives et de dispositifs interactifs ludiques et innovants.

Cette exposition est coproduite par Grand Palais Immersif, et Iconem en collaboration avec la Fondazione Musei Civici di Venezia. Filiale de la Rmn – Grand Palais, Grand Palais Immersif.

Commissariat général : Gabriella Belli, directrice de la Fondazione Musei Civici di Venezia, avec la
Collaboration d’Elena Marchetti, conservatrice, Fondazione Musei Civici di Venezia.
Commissaire associé : Yves Ubelmann, président d’ICONEM
Musique : David Chalmin
Scénographie : Agence Clémence Farrell
Graphisme : Bénédicte Rolland
Conception lumière : Aura studio
Réalisation audiovisuelle : ICONEM
Réalisation audiovisuelle des interactifs : Museomaniac
Réalisation de Venise Atlantide imaginaire : Elisabeth Jonniaux et Yves Ubelmann
Réalisation de l’espace Assassin’s Creed : Ubisoft

 

INFOS PRATIQUES

Exposition immersive à Paris : Venise révélée

Dates : Du 21 septembre 2022 au 19 février 2023

Lieu : Grand Palais Immersif
110, rue de Lyon
75012 Paris

Horaires : Lundi de 12h à 20h. Du mercredi au dimanche de 10h à 20h.Nocturne le vendredi jusqu’à 22h.
Fermeture le mardi, le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai. Fermetures anticipées les 24 décembre et 31 décembre.


ACCÈS

Métro : Bastille (Sortie 4), lignes 1, 5, 8
RER : Gare de Lyon, lignes A, D


TARIFS

Tarif plein : 16 euros

Tarif réduit : 14 euros – Étudiant / Demandeur d’emploi / Famille Nombreuse

Tarif jeune : 12 euros – 6-25 ans

Tarif léger : 6 euros – RSA / ASS / ASPA / minimum vieillesse

Gratuité : Moins de 6 ans / Personnes en situation de handicap > 80% et 1 accompagnateur / Guides / Pass Sésame et Club Entreprise / Carte ICOM, ICOMOS / Journalistes et Presse / Carte Culture / Critiques d’art et membres du syndicat presses artistiques.


BILLETTERIE

Réservation fortement recommandée.

Achetez vos billets en ligne pour l’expo « Venise révélée »
> Réserver maintenant


2 réflexions au sujet de “Expo « Venise révélée » au Grand Palais Immersif”

  1. Exposition extrêmement décevante et une Venise immersive qui n’en a que le nom. Tout d’abord, le lieu : un « sous-sol » aux murs en béton, mal éclairé, voir lugubre. Ensuite le contenu : très insuffisant. Des écrans TV interactifs, 3 grands écrans de projection, quelques textes disséminés et quelques autres « attractions » visuelles (quelle offense à Guardi et Canaletto), une 3D peu convaincante. Peu d’éléments positifs : le Lion de Saint Marc en bois du musée Corer, une maquette du Bucintoro, les palais de la rive droite du Canal Grande imprimés sur une longue toile. Et le prix de 16 euros absolument pas justifié.

    Répondre

Laisser un commentaire