Expo “Le procès des templiers” aux Archives nationales

expo-gratuite-paris-le-proces-des-templiers-archives-nationales
Du 13 septembre 2023 au 15 janvier 2024 

Exposition gratuite | Infos | Avis

Les Archives nationales à Paris ouvrent un nouveau cycle d’expositions gratuites avec le rouleau d’interrogatoire des Templiers de 1307. Ce document exceptionnel, placé au cœur du parcours, permet aux visiteurs de revivre l’une des plus grandes “affaires” de l’histoire, l’arrestation des Templiers ordonnée par le roi de France, Philippe IV le Bel. Véritable machine à remonter le temps, le rouleau de 22 mètres de long, consigne l’interrogatoire de 138 Templiers par l’inquisiteur du royaume de France. Plus de sept cents ans après les faits, il nous permet de ressentir, avec la même intensité, le poids des mots et la violence des actes.


La chute des Templiers

L’ordre des Templiers, une communauté de moines chevaliers fondée au XIIe siècle, a connu une chute brutale en 1307. Cette disparition a été largement dramatisée dans la fiction, mais les raisons de cette chute sont en réalité complexes et mêlent des facteurs religieux, politiques et financiers.

Au début du XIVe siècle, les puissants Templiers possèdent d’immenses richesses et leur influence s’étend jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir, des royaumes d’Occident jusqu’à Jérusalem et au Proche-Orient. Cette influence suscite la jalousie du roi de France, Philippe IV le Bel, qui voit dans les Templiers une menace pour son pouvoir. En 1307, Philippe IV lance une campagne d’arrestations massives contre les Templiers. Il les accuse d’hérésie, de blasphème et de crimes divers. Les Templiers sont soumis à la torture, et de nombreux d’entre eux finissent par avouer les crimes dont ils sont accusés.

Comment cet ordre religieux et militaire – si puissant qu’il dialoguait avec les souverains d’Europe et gardait même le trésor de certains d’entre eux – a-t-il pu être accusé d’hérésie par le roi de France de l’époque, Philippe IV le Bel, et dissous par la plus haute autorité spirituelle, le pape Clément V ?

Le rouleau d’interrogatoire

Le rouleau d’interrogatoire est un témoignage précieux du conflit entre le pouvoir royal et le pouvoir papal au XIVe siècle. Il est remarquable par sa longueur, son état de conservation et la quantité de témoignages qu’il contient. Il montre que ces deux pouvoirs s’affrontaient sur la question de la souveraineté, le roi souhaitant s’affranchir de l’autorité papale, tandis que le pape revendiquait son pouvoir absolu.

 


Commissaires d’exposition : Jean-François Moufflet, conservateur en chef du patrimoine, département du Moyen Âge et de l’Ancien Régime, direction des Fonds, Archives nationales. Marine Benoit-Blain, service des expositions, département de l’action culturelle et éducative, direction des Publics, Archives nationales.
Visuel : Détail affiche “Le procès des templiers. 1307 Le rouleau d’interrogatoire”

 

INFOS PRATIQUES

Exposition gratuite à Paris : Le procès des templiers. 1307 Le rouleau d’interrogatoire

Dates : Du 13 septembre 2023 au 15 janvier 2024

Lieu : Musée des Archives nationales – Hôtel de Soubise
60 rue des Francs-Bourgeois
75003 Paris


HORAIRES

– Ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 17h30
– Fermé le mardi et les jours fériés
– Samedi et dimanche de 14h00 à 19h00
– Fermeture estivale du 4 juillet au 29 août


ACCÈS

Métro : Hôtel de Ville (ligne 1), Rambuteau (ligne 11), Arts et Métiers (ligne 3).
Bus : lignes 29 et 75, arrêt “Archives-Haudriettes” ou “Archives-Rambuteau”.


TARIFS

Entrée libre et gratuite


Laisser un commentaire