Comédies Musicales. La joie de vivre du cinéma

Expo Comédies Musicales. La joie de vivre du cinéma - Philharmonie de Paris
Du 19 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Informations pratiques | Donnez votre avis

De Fred Astaire à John Travolta, de Cyd Charisse aux héroïnes de Jacques Demy, de West Side Story aux objets virevoltants de La Belle et la Bête, un panorama en image et en musique pour découvrir la richesse et la diversité des comédies musicales. Qu’est-ce qu’une comédie musicale au cinéma ? Un film où des personnages se mettent spontanément à chanter, danser ou jouer de la musique au milieu de l’action.


Ce genre, volontiers appelé simplement le musical, est né aux États-Unis en 1927, en même temps que le cinéma dit « parlant », avant d’inspirer d’autres pays. La légèreté des comédies musicales a parfois été critiquée, néanmoins ses personnages font advenir un monde rêvé, utopique. Finalement, la comédie musicale nous invite à retrouver la fraîcheur de notre regard devant la joie de vivre du cinéma.

L’exposition propose aux visiteurs de découvrir l’histoire de la comédie musicale américaine au cinéma depuis l’arrivée du cinéma parlant à la fin des années 1920 jusqu’à aujourd’hui. Le musical américain a connu des phases d’engouement, de désaffection, de résurgence, d’apogée (au début des années 1950), de mutations… Il n’a en fait jamais cessé de décliner et de renaître de ses cendres.

LA FABRIQUE DE LA COMÉDIE MUSICALE
Même si Damien Chazelle affirme s’être inspiré avant tout de Jacques Demy, les étapes de la réalisation d’un musical ont été mises au point à Hollywood, de façon assez précise, dès le début des années 1930. Les impératifs inhérents à la comédie musicale en ont fait l’un des genres cinématographiques les plus coûteux en termes de budget et de temps de travail, d’où la rigueur des producteurs soucieux de rentabiliser leur investissement.

La présence de chansons ou de chorégraphie oblige à une écriture, puis à une phase de préparation spécifique. Les acteurs et les collaborateurs de création (musique, image, décors, costumes, montage, effets spéciaux…) doivent se plier aux contraintes du chant et de la danse. La mise en scène doit unifier tous ces éléments de façon cohérente. Les avancées techniques servent le processus ou lancent de nouveaux défis.

LA COMÉDIE MUSICALE DANS LE MONDE
Presque tous les pays du monde ont eu, à un moment ou un autre de leur histoire, une tradition de films musicaux. Souvent d’origine scénique, de l’opérette viennoise à la scenegiata napolitaine, du vaudeville anglo-saxon aux rumberas mexicaines ou aux chanchadas brésiliennes, en passant par « l’orientalisme » du cinéma égyptien, si populaire dans le monde arabe, tous ces films étaient, dans leur conception et leur fabrication, assez proches du modèle hollywoodien. Mais seul le cinéma indien est parvenu jusqu’à aujourd’hui à pérenniser rentablement sa production de films musicaux, qui contaminent toutes sortes de récits.

 


Exposition : Comédies Musicales. La joie de vivre du cinéma

Dates : Du 19 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Lieu : Philharmonie de Paris
221 avenue Jean-Jaurès
75019 Paris

Métro : Ligne 5, station Porte de Pantin
Tram : Ligne 3b, station Porte de Pantin
RER : Ligne E, station Pantin
Bus : Lignes 75, 151
Vélib’ : 210, avenue Jean-Jaurès (Paris 19e), 23, place de la Porte de Pantin (Paris 19e)
Autolib’ : 8, rue Adolphe-Mille (Paris 19e), 9, rue des Sept-Arpents (Paris 19e)

Horaires :
Du mardi au jeudi : 12h00 – 18h00
Vendredi : 12h00 – 20h00
Samedi et dimanche : 10h00 – 20h00
Fermeture anticipée à 17h les dimanches 24 et 31 décembre.

Plein tarif : 11 euros

Tarif réduit  : 6 ou 9 euros


Partager sur

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz