Maison et Jardins Claude Monet à Giverny

expo-paris-giverny-maison-jardins-claude-monet
Du 1er avril au 31 octobre 2023

Expo Grand Paris | Infos | Avis

La Maison et les Jardins de Claude Monet à Giverny vous proposent de partager l’intimité du maître des lieux dans sa maison, d’y découvrir, tels ses amis d’antan, l’exceptionnelle collection d’estampes japonaises, de s’enthousiasmer comme il le faisait devant l’incroyable richesse des floraisons du Clos Normand, d’éprouver l’émotion intacte délivrée par le Jardin d’Eau ; de vivre un temps à part, baigné dans cette lumière si particulière qu’il avait su recréer dans ses célèbres tableaux.


« Dès que l’on pousse la petite porte d’entrée, sur l’unique grande rue de Giverny, on croit entrer dans un paradis. C’est le royaume coloré et embaumé des fleurs. » – Gustave Geffroy, Monet, sa vie, son œuvre, 1924.

Les jardins de Monet

Quand il s’installe à Giverny, le 29 avril 1883, Claude Monet (Paris, 14 novembre 1840 – Giverny, 5 décembre 1926) se prendra de passion pour le jardinage. Le Clos Normand d’abord, puis à partir de 1890, le Jardin d’Eau, témoigneront de son engouement pour les plantes mais aussi pour leur « mise en scène » où il révélera une extrême originalité, réalisant deux jardins qui ne ressembleront à nul autre.

La maison de Claude Monet

La visite de la maison de Claude Monet permet de découvrir l’univers dans lequel vivait le peintre et son importante famille – lui-même avait deux fils auxquels vinrent s’ajouter les six enfants de sa seconde épouse, Alice Hoschedé. Le travail de reconstitution scénographique s’est inspiré d’intérieurs d’époque afin de restituer au plus près le lieu de vie. Au rez-de-chaussée, après le petit « salon bleu » ou salon de lecture, la porte s’ouvre sur l’atelier primitif qui fut transformé en salon quand Monet installa un nouvel atelier à l’extérieur de la maison. Puis l’accueillante salle à manger, aux deux tons de jaune, comme du temps de Monet, semblant attendre de nouveaux invités et enfin recouverte de carrelage bleu de Rouen, la cuisine qui était l’endroit « central » de la maison.  Au premier étage, les chambres du peintre et d’Alice donnent, chacune, sur un cabinet de toilette. Et la dernière des pièces à l’étage, la chambre de Blanche Hoschedé-Monet.

La collection d’estampes japonaises

Les estampes japonaises de Claude Monet, qu’il collectionne dès les années 1870, sont présentées dans la maison. Parmi les deux cent onze estampes exposées, vous découvrirez des ensembles cohérents portant les cachets d’Utamaro, d’Hokusai et d’Hiroshige. Son goût profond pour ces estampes s’explique sans doute par sa compréhension de ces graveurs ukiyo-e qui reprennent leurs thèmes à l’infini que ce soit le mont Fuji pour l’un ou les soixante provinces pour l’autre. Ces artistes nippons sont bien proches de Monet répétant inlassablement la cathédrale de Rouen ou noyant son regard dans la contemplation des nymphéas.


Sources : Maison et Jardins Claude Monet – Giverny
Visuels : Claude Monet dans son jardin, photographié par Sacha Guitry vers 1913 – © Maison et Jardins Claude Monet Giverny.

 

INFOS PRATIQUES

Exposition Grand Paris : Maison et Jardins Claude Monet – Giverny

Dates : Du 1er avril au 31 octobre 2023

Lieu : Maison et Jardins Claude Monet – Giverny
84, rue Claude Monet
27620 Giverny


Accès

Ouvert tous les jours du 1er avril au 31 octobre 2023 de 9h30 à 18h00 (dernière admission 17h30).


Accès

En transports en commun :
La gare de Vernon-Giverny est sur la ligne « Paris Saint-Lazare – Rouen ». La gare « Vernon-Giverny » est située à 7 Km de la Maison et les Jardins de Claude Monet. Pour consulter les horaires des trains, rendez-vous sur le site du TER Normandie (SNCF).
– Paris Saint-Lazare > Vernon-Giverny : entre 45m et 1h30
– Rouen-Rive-Droite > Vernon-Giverny : entre 45m et 1h15
Des taxis, des navettes en bus (pour les horaires, consultez le site du réseau de transport de Seine Normandie Agglomération) ou des locations de bicyclettes sont à disposition à la gare.

En voiture :
– A13 (accès par la Porte de Saint-Cloud), sortie n°14 ou 16, en direction de Vernon puis Giverny.
– A14 (accès par la Porte Maillot puis la Défense) qui rejoint l’A13, en direction de Vernon puis Giverny.
– A86 / A15 / N14 (accès par la Porte de la Chapelle), en direction de Vernon puis Giverny.
Les parkings (d’une capacité de 800 places), gratuits à Giverny pour les bus et les voitures, sont accessibles par le Chemin du Roy (suivre les indications routières).


Tarifs

Adultes : 13 euros
Enfants – de 7 ans :  gratuits
Enfants + de 7 ans :  6,50 euros
Étudiants : 6,50 euros
PMR – personne en situation de handicap : 5,50 euros

Les parkings sont gratuits.


BILLETTERIE

Non disponible.


RÉSERVER UN HÔTEL



Booking.com


2 réflexions au sujet de “Maison et Jardins Claude Monet à Giverny”

  1. La Normandie est comme la France, elle est extraordinaire, et tout le monde ne le sait peut-être pas… La Seine ne se lasse pas de nous émerveiller; de sa naissance jusqu’ à Honfleur, son parcours de vie est de toute beauté. C’ est à l’ Ile de la Cité que le voyage extraordinaire commence, au coeur antique de notre Paris tant aimée, Paris qui nous éblouit comme nulle autre capitale. Puis Rouen, impressionnante, aiguise notre intérêt à prolonger le rêve que nous inspire la Seine, alors, nous ne pouvons lui résister et succombons, plus loin, aux charmes mystérieux de ses abbayes qui dressent majestueusement leurs ruines si belles encore. Honfleur seul parvient à rompre l’ envoûtement du féminin fleuve, et quand bien même, nous peinons à nous éveiller car tout en elle nous séduit, nous attire, nous invite à remonter ses romantiques méandres par l’ autre rive pour commencer à nouveau le voyage. C’ est alors que les trésors cachés se révèlent quand, moins éblouis par les splendeurs immédiates, nous prenons le temps de musarder… comme découvrir, ici, à Giverny, le paradis oublié des jardins de Claude Monet.

    Max Régnier Aniche.
    Max Régnier Villeneuve de la Raho.

    Répondre

Laisser un commentaire


error: Le contenu est protégé !!