« Lignes infinies, au fil de l’art de Kim Jung Gi » Exposition-hommage

Cette annonce a expiré et n'est plus disponible
Voir nos autres annonces classifiées active.
  -/1
by Centre Culturel Coréen
Publié: 9 novembre 2023 (il y a 4 mois)
Gratuit
Adresse
Centre Culturel Coréen 20 rue La Boétie, 75008 Paris

Du 16 novembre 2023 au 16 mars 2024

Dessinateur de bandes-dessinées coréen tout particulièrement connu pour ses performances graphiques, au cours desquelles il réalisait des fresques à main levée en direct et en public, Kim Jung Gi s’est brusquement éteint en France le 3 octobre 2022, à l’âge de 47 ans. Son trait facétieux et fourmillant de détails n’a eu de cesse de séduire, comme l’atteste les nombreux drawing shows que l’artiste donnait un peu partout dans le monde.

Une année est passée, et c’est ici, à Paris, que le Centre Culturel Coréen a à cœur de rendre hommage à ce grand artiste qui appréciait beaucoup la France, une amitié à double sens d’ailleurs. Son histoire avec elle a débuté en 2012, lorsque Kim Jung Gi a dessiné en direct devant le public du festival Strasbulles, à Strasbourg. Sa notoriété en France s’est ensuite renforcée, notamment de par sa collaboration avec le scénariste de bandes-dessinées Jean-David Morvan. Quelques-uns de ses derniers drawing shows qu’il a donnés en France ont été réalisés l’an dernier à Paris, à la Galerie Daniel Maghen, suite à quoi, comme un signe du destin, sa dernière tournée en Europe s’est achevée par une collaboration au Parc des Princes avec la fondation du club du PSG, quelques heures avant sa brutale disparition.

Encensé par la critique, Kim Jung Gi était considéré par beaucoup comme un dessinateur très prometteur, sa plume dynamique remplissant, au gré de son inspiration, toiles et pages blanches d’une multitude de personnages que l’on croirait saisis en plein mouvement. Afin de lui rendre hommage, et pour célébrer l’ouverture en Corée du tout nouveau musée qui lui est consacré, le Centre Culturel Coréen présente une exposition réunissant plusieurs œuvres de Kim Jung Gi, ainsi que des travaux collaboratifs ayant particulièrement marqué sa carrière.

Une belle occasion de célébrer un artiste qui aura, sans nul doute, marqué de son coup de pinceau vivifiant le paysage de la bande-dessinée, en France comme en Corée.