Expo “Amedeo Modigliani. Un peintre et son marchand” au musée de l’Orangerie

expo-peinture-paris-amedeo-modigliani-un-peintre-et-son-marchand
Du 20 septembre 2023 au 15 janvier 2024

Infos pratiques | Avis

Le musée de l’Orangerie à Paris met en lumière la relation artistique et amicale entre l’artiste peintre Amedeo Modigliani et son marchand d’art Paul Guillaume. L’exposition intitulée “Amedeo Modigliani. Un peintre et son marchand” explore la manière dont leurs liens ont eu un impact significatif sur la carrière de l’artiste. À travers une présentation d’œuvres emblématiques, le parcours explore le contexte artistique et littéraire parisien des années 1910 ainsi que le rôle de Paul Guillaume dans la diffusion de l’œuvre de Modigliani sur le marché de l’art à la fois en France et aux États-Unis dans les années 1920.


L’arrivée à Paris

Modigliani artiste peintre juif d’origine italienne arrive à Paris en 1906. Sa rencontre avec le sculpteur Constantin Brancusi en 1909 l’oriente vers une pratique exclusive de la sculpture jusqu’en 1914. Sa rupture avec la sculpture est aussi soudaine que totale, de 1914 à sa mort en 1920, il renoue avec la peinture et produit alors de nombreux portraits qui feront sa renommée.

La rencontre entre un peintre et son marchand

Fréquentant les cercles artistiques et littéraires parisiens, Paul Guillaume aurait rencontré Modigliani en 1914 par l’intermédiaire du poète Max Jacob (1876-1944). Ayant des affinités artistiques et littéraires, Guillaume devient alors son ami et galeriste, il l’encourage dans la pratique de la peinture en louant un atelier à Montmartre. Il achète, collectionne et vend ses œuvres à la fois en France et aux États-Unis dans les années 1920.

Une relation artistique et amicale

Leurs intérêts communs pour l’art africain, la littérature et la poésie renforcent leur relation amicale. Les nombreux portraits de Paul Guillaume, peints et dessinés entre 1915 et 1916 par Modigliani, témoignent de la relation privilégiée entre les deux hommes. Plus d’une centaine de toiles ainsi qu’une cinquantaine de dessins et une dizaine de sculptures de l’artiste seraient passés par les mains du marchand. Cette quantité révèle l’implication du galeriste dans la promotion de l’artiste mais également son goût personnel pour les œuvres de Modigliani, largement présentes sur les murs de ses différents appartements.

La vie parisienne de Modigliani

L’exposition est une véritable galerie de portraits du Paris de l’époque. On y retrouve des figures marquantes, Max Jacob, André Rouveyre, Jean Cocteau, Moïse Kisling, mais également des modèles inconnus, ainsi que des ensembles de portraits des femmes qui ont partagé la vie du peintre, l’écrivain Béatrice Hastings, et sa dernière compagne, mère de son enfant, la jeune peintre Jeanne Hébuterne.


Commissaires de l’exposition : Cécile Girardeau, conservatrice au musée de l’Orangerie. Simonetta Fraquelli, commissaire indépendante et historienne de l’art.
Sources : Musée de l’Orangerie.

Visuel : Amedeo Modigliani (1884-1920). Détail : Elvire assise, accoudée à une table, 1919 Saint-Louis, Saint Louis Art Museum. © Image Courtesy of the Saint Louis Art Museum.

 

INFOS PRATIQUES

Exposition peinture à Paris : Amedeo Modigliani. Un peintre et son marchand.

Dates :
Du 20 septembre 2023 au 15 janvier 2024

Lieu : Musée de l’Orangerie
Jardin des Tuileries – Place de la Concorde (côté Seine)
75001 Paris


HORAIRES

Le musée est ouvert de 9h à 18h. Tous les jours sauf le mardi.


ACCÈS

Métro : Concorde (lignes 1, 8, 12)
Bus : lignes 24, 42, 52, 72, 73, 84, 94
Parking : jardin des Tuileries et Carrousel (accès par le quai des Tuileries ou la rue de Rivoli), rue du Mont-Thabor, rue des Pyramides.


TARIFS

Plein tarif : 13,50 euros

Tarif réduit : 10 euros


BILLETTERIE

Non disponible.


RÉSERVER UN HÔTEL



Booking.com


Laisser un commentaire