Expo “Dans l’appartement de Léonce Rosenberg” au Musée Picasso

expo-paris-dans-l-appartement-de-leonce-rosenberg-musee-picasso
Du 30 janvier au 19 mai 2024 


Infos pratiques | Billetterie | Avis

L’exposition « Dans l’appartement de Léonce Rosenberg » au musée Picasso-Paris nous propose de découvrir un lieu unique, conçu par le marchand et mécène Léonce Rosenberg au début des années 1930. Cet appartement, situé au 75 rue Longchamp à Paris, était un véritable manifeste de l’art moderne. Il associait des tableaux d’artistes majeurs de l’entre-deux-guerres à une sélection de meubles anciens et modernes. Cette combinaison audacieuse témoigne d’une conception libre et moderne des arts décoratifs.


Promoteur du cubisme et de la peinture abstraite

Léonce Rosenberg, marchand et mécène d’art, était un fervent défenseur du cubisme et de la peinture abstraite. Durant l’entre-deux-guerres, il expose la fine fleur de l’avant-garde artistique, dont Pablo Picasso, Georges Braque, Fernand Léger, Juan Gris, Auguste Herbin, Henri Laurens, Jean Metzinger, Francis Picabia…

L’appartement du collectionneur

Le 15 juin 1929, le marchand d’art Léonce Rosenberg inaugure son appartement parisien, situé au 75 rue de Longchamp dans le XVIe arrondissement. Cet événement mondain est l’occasion de découvrir un décor somptueux, réunissant les œuvres d’une douzaine d’artistes majeurs de l’entre-deux-guerres.

Le décor de l’appartement Rosenberg était une synthèse audacieuse de l’art moderne, associant des œuvres cubistes, abstraites et néoclassiques. Deux ensembles décoratifs se distinguaient particulièrement : le cycle des « Gladiateurs », réalisé par Giorgio de Chirico, et celui des « Transparences », de Francis Picabia.

Le cycle des « Gladiateurs » de Giorgio de Chirico était une série de onze toiles qui revisitaient l’art antique avec un regard ironique et humoristique. Les corps dénudés des gladiateurs étaient souvent représentés dans des poses incongrues ou dans des situations absurdes. Le cycle des « Transparences » de Francis Picabia était une série de six toiles qui exploraient le thème du surréalisme. Les paysages imaginaires aux couleurs vives étaient souvent peuplés de figures étranges et de motifs oniriques.

Entre classicisme et modernité

L’appartement de Léonce Rosenberg s’inscrivait dans le contexte artistique ambivalent de la fin des années 1920, entre retour à une pratique académique et émergence du surréalisme. Il exprimait cet entre-deux artistique, fusion originale entre un classicisme retrouvé et une modernité provocante. Il témoigne également de l’influence de Picasso, qui a lui-même contribué à la fusion du classicisme et de la modernité.

Cette exposition inédite au musée Picasso-Paris est l’occasion de découvrir, pour la première fois depuis sa dispersion lors de la crise financière de 1929-1930, une quarantaine d’œuvres de l’appartement de Léonce Rosenberg, marchand d’art et mécène majeur de l’entre-deux-guerres. La scénographie, qui évoque l’intérieur cossu de l’appartement, permet de se plonger dans l’ambiance de ce lieu unique. Grâce à une riche documentation (revues d’époque, correspondance de Rosenberg avec les artistes, plan de l’appartement, photographies…), l’exposition retrace l’histoire de l’appartement et nous donne un aperçu de la vision audacieuse de Léonce Rosenberg, qui a su combiner les arts plastiques et les arts décoratifs.


Commissaires de l’exposition : Giovanni Casini, historien de l’art, commissaire invité, Juliette Pozzo, chargée d’études documentaires principale au Mnpp. Sources : Musée national Picasso Paris
Visuel : détail, Francis Picabia, Pavonia, 1929,© dagp, Paris, 2023.

 

INFOS PRATIQUES

Exposition à Paris : « Dans l’appartement de Léonce Rosenberg. De Chirico, Ernst, Léger, Picabia… »

Dates : Du 30 janvier au 19 mai 2024

Lieu : Musée national Picasso Paris
5 rue de Thorigny
75003 Paris


HORAIRES

Ouvert de 10h30 à 18h du mardi au vendredi.
Ouvert de 9h30 à 18h , le week-end et pendant les vacances scolaires de la Zone C.
Fermé le lundi, le 25 décembre, le 1er janvier et le 1er mai.


ACCÈS

Métro : Saint-Paul (ligne 1), Saint-Sébastien-Froissart (ligne 8), Chemin Vert (ligne 8)
Bus : lignes 20 – 29 – 65 – 75 – 69 – 96


TARIFS

Tarif plein : 14 euros

Tarif réduit : 11 euros

Tarif spécial famille : Tarif réduit pour 1 à 2 adultes accompagnant un enfant
Gratuit
1er dimanche du mois.


BILLETTERIE

Réservation fortement recommandée.

Achetez vos billets pour l’expo « L’appartement de Léonce Rosenberg  »
> Réserver maintenant


RÉSERVER UN HÔTEL



Booking.com


Laisser un commentaire