La Commune de Paris de 1871


Du 18 mars au 28 mai 2011

Informations pratiques | Donnez votre avis

Pour le 140ème anniversaire de la Commune de Paris, une exposition au salon d’accueil de l’Hôtel de Ville, ainsi qu’une pièce de théâtre mise en scène sur le parvis marqueront les temps forts de ce retour sur l’histoire de Paris. Ce sont plus de 200 gravures, photographies, affiches et manuscrits qui illustrent les exaltants et dramatiques événements qui se sont déroulés dans la capitale il y a 140 ans.


Ce parcours chronologique illustré et commenté à travers une iconographie variée vous propose d’aider à la compréhension des événements qui ont eu lieu à Paris de mars à juin 1871 et dont l’Hôtel de Ville fut le théâtre principal. Les oeuvres et documents exposés, dont plusieurs manuscrits originaux, proviennent des collections municipales (Bibliothèque de l’Hôtel de Ville , Bibliothèque historique de la Ville de Paris , bibliothèque Marguerite-Durand , musée Carnavalet-Histoire de Paris ).

L’histoire de la Commune :

Depuis la déclaration de guerre à la Prusse (juillet 1870) jusqu’à la répression de la Commune (juin 1871), ces 12 mois que Victor Hugo appelle « L’Année terrible » sont parmi les plus tragiques de l’histoire de la France au xixe siècle.

Le 1er mars 1871, Paris est occupée par l’armée allemande. Le 18 mars la ville se soulève contre le gouvernement dirigé par Adolphe Thiers qui décide de quitter la capitale pour s’établir à Versailles. Le Comité central de la garde nationale parisienne organise alors des élections pour la formation d’une Commune qui s’installe le 28 mars dans l’Hôtel de Ville pavoisé de drapeaux rouges.

L’assemblée parisienne, offre un profil exceptionnellement populaire et jeune. Parmi les élus se trouvent des figures illustres tels l’écrivain Jules Vallès  ou le peintre Gustave Courbet . De nombreuses femmes, comme l’emblématique Louise Michel , s’engagent dans la lutte et de nombreux réfugiés étrangers combattent pour le mouvement communaliste. Mais l’inorganisation militaire et les dissensions qui éclatent parmi les dirigeants vont rapidement mettre fin à la généreuse utopie des premiers jours.

La « Commune », période insurrectionnelle de deux mois, du 18 mars au 28 mai 1871 s’est achevée par une lourde répression nommée la « semaine sanglante » du 21 au 28 mai. Les troupes versaillaises entrent dans Paris le 21 mai et reconquièrent la ville en se livrant à une impitoyable répression et à des exécutions qui causent la mort de près de 20 000 personnes. De sanglantes batailles de rues ont lieu autour des barricades élevées par les communards qui mettent le feu à plusieurs monuments (Hôtel de Ville, Tuileries…). Les derniers combats se déroulent dans le cimetière du Père-Lachaise le 27 mai, et s’achèvent à Belleville le 28. Des milliers de prisonniers sont alors emmenés à Versailles où ils vont attendre leur jugement dans des conditions de détention souvent effroyables.


Exposition : La Commune 1871, Paris capitale insurgée

Dates : Du 18 mars au 28 mai 2011

Lieu : Hôtel de Ville de Paris
5 rue de Lobau
75004  Paris

Métro : Hôtel de ville (lignes 1, 11)
Bus : lignes 70, 72, 74, 76, 96

Horaires : Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 10h à 19h
Fermé les jours fériés.

Exposition gratuite


Partager sur