Expo “Bertille Bak, Abus de souffle” au Jeu de Paume

expo-photo-paris-bertille-bak-jeu-de-paume-2024
Du 13 février au 12 mai 2024

Infos pratiques | Avis

Le Jeu de Paume à Paris consacre une exposition à Bertille Bak, artiste plasticienne française nommée au prix Marcel Duchamp 2023. Son travail questionne les représentations des communautés marginalisées ou invisibilisées, en les invitant à participer à des rituels et performances qui les réapproprient leur image. Le parcours présente un ensemble d’œuvres vidéo, photographiques et performatives de Bertille Bak, issues de ses différents projets. Elle offre une plongée dans son univers singulier et invite à réfléchir aux liens entre image, réalité et fiction.

Lire la suite…

Expo “Tina Modotti – L’œil de la révolution” au Jeu de Paume

expo-photo-paris-tina-modotti-jeu-de-paume
Du 13 février au 26 mai 2024

Infos pratiques | Avis

Le Jeu de Paume rend hommage à Tina Modotti (1896-1942), photographe et activiste politique d’origine italienne. Cette exposition, la plus importante jamais consacrée à Paris à cette artiste, retrace sa carrière unique et son regard précurseur. Citoyenne du monde engagée dans les luttes de son temps, elle fut amie et interlocutrice de peintres tels Frida Kahlo et Diego Rivera.

Lire la suite…

Expo “Julia Margaret Cameron, Capturer la beauté” au Jeu de Paume

expo-photo-paris-julia-margaret-cameron-jeu-de-paume
Du 10 octobre 2023 au 28 janvier 2024 

Infos pratiques | Avis

Le Jeu de Paume à Paris consacre une rétrospective d’envergure à la photographe britannique Julia Margaret Cameron (1815-1879), pionnière du portrait photographique. Elle fut célébrée à son époque pour ses portraits en gros plan révélant la beauté, la personnalité et l’émotion de ses sujets. Son goût pour le flou artistique, admirée par certains et parfois décriée, lui ont permis de créer des images oniriques et suggestives. L’exposition “Capturer la beauté” présente une centaine de photographies de Julia Margaret Cameron, qui retracent son parcours artistique, de ses premières expérimentations à ses compositions plus élaborées, en passant par une impressionnante galerie de portraits de ses contemporains.

Lire la suite…

Expo “Frank Horvat. Paris, le monde, la mode” au Jeu de Paume

expo-paris-photo-frank-horvat-jeu-de-paume
Du 16 juin au 17 septembre 2023

Infos pratiques | Avis

Le Jeu de Paume à Paris rend hommage au photographe Frank Horvat disparu en 2020, à l’âge de 92 ans, en consacrant une grande exposition à l’un des photographes les plus célèbres des années 1950-1960 notamment avec ses images parues dans le magazine Harper’s Bazaar. Cette exposition photo rassemble 170 tirages et 70 documents d’époque (publications, écrits, ouvrages, planches contacts), qui nous racontent les quinze premières années d’une période bouillonnante de sa carrière durant laquelle Horvat affirme une personnalité hors norme d’auteur-reporter et de photographe de mode.

Lire la suite…

Expo “Thomas Demand – Le bégaiement de l’histoire” – Jeu de Paume

expo-art-contemporain-paris-photo-thomas-demand-jeu-de-paume
Du 14 février au 28 mai 2023

Infos pratiques | Avis

Le Jeu de Paume consacre une première grande rétrospective à l’artiste contemporain Thomas Demand. L’exposition intitulée “Le bégaiement de l’histoire” présente environ 70 œuvres (photographies, films et papiers peints) et couvre les aspects majeurs de son travail artistique. À quoi pourrait bien ressembler la peinture d’histoire dans un monde saturé d’images ? À quelque chose comme l’œuvre de Thomas Demand. Depuis plus de vingt-cinq ans, il déploie ses talents de photographe et de sculpteur pour tenter de saisir l’inquiétant bégaiement de l’histoire qui définit la culture contemporaine de l’image.

Lire la suite…

Expo “Renverser ses yeux – Arte Povera” au Jeu de Paume

expo-paris-renverser-ses-yeux-arte-povera-art-video-jeu-de-paume
Du 11 octobre 2022 au 29 janvier 2023

Infos pratiques | Avis

Le Jeu de Paume et LE BAL présentent en commun une exposition thématique qui nous dévoile l’extraordinaire richesse d’une période où les artistes italiens se sont appropriés le pouvoir narratif de la photographie, de la vidéo et du film, des années 60 jusqu’au début des années 70. Centrée autour du groupe de l’arte povera, elle s’ouvre à divers compagnons de route du mouvement et au-delà, pour étudier la position des avant-gardes italiennes face à la photographie et à l’image en mouvement.

Lire la suite…


error: Le contenu est protégé !!