Van gogh & Hiroshige à la Pinacothèque de Paris |
  Actualité : Expo Paris, Musée Paris

Van gogh & Hiroshige à la Pinacothèque de Paris


Du 03 octobre 2012 au 17 mars 2013

Informations pratiques | Donnez votre avis

Les deux expositions présentées simultanément sur les deux sites de la Pinacothèque de Paris, permettent aux visiteurs de confronter l’oeuvre de Van Gogh à celle d’Hiroshige. Tout a été dit sur la fragilité psychologique de Van Gogh, sur ses troubles bipolaires, sa schizophrénie et sur ses crises de délire accompagnées d’hallucinations, ainsi que sur leurs conséquences directes sur son œuvre et sa manière de voir le monde. Mais il est légitime de se demander si l’analyse de ses troubles graves, mise en relation avec l’analyse de ses œuvres n’a pas finalement fait oublier l’essentiel.

Une approche plus traditionnelle de son œuvre permet de constater avant tout que ses références vont se tourner vers un art qui est le contraire de celui qu’il a produit : celui de Hiroshige. Un art dont toute la philosophie repose sur la solidité, la composition, la sérénité, le voyage et la paix intérieure.

Cette rencontre des opposés est étonnante mais rendue possible aujourd’hui grâce à l’exposition simultanée de l’art de Van Gogh et de celui de Hiroshige à la Pinacothèque de Paris. Jamais une étude aussi poussée des références de Van Gogh n’avait été faite et jamais une confrontation aussi audacieuse n’avait été tentée. Elle permet de se rendre compte que les références de Van Gogh au japonisme en général et à Hiroshige en particulier ne sont pas seulement réduites à quelques œuvres phares, copies évidentes du maître d’Edo (ancien nom de Tokyo jusqu’en 1868), mais que la majorité de ses paysages à partir de 1887 sont construits autour d’un système référentiel au centre duquel se retrouve, presque systématiquement, l’œuvre de Hiroshige.

En montrant une quarantaine d’œuvres et principalement des paysages, l’exposition – qui est aussi la première consacrée uniquement à l’artiste hollandais depuis des décennies à Paris – est une démonstration claire de l’importance du japonisme dans l’art impressionniste.

La comparaison avec Hiroshige grâce à ces deux expositions concomitantes est évidemment une première qui permet une confrontation d’une précision incomparable.

Tout le monde en France est persuadé que l’artiste japonais le plus célèbre est Hokusai. C’est une erreur qui amuse beaucoup au Japon. En effet, le Léonard de Vinci japonais n’est pas le maître de La Vague mais un autre qui n’a encore jamais eu l’honneur des musées en France : Utagawa Hiroshige. Pourtant au temps des impressionnistes, Hiroshige est de loin l’artiste qui a le plus fasciné l’ensemble du groupe des jeunes contestataires des Salons.

L’univers d’Hiroshige est avant tout celui du voyage. Au-delà des vues aujourd’hui classiques d’Edo, le Tokyo d’avant 1868,  Hiroshige va nous entraîner dans deux voyages mythiques, en nous faisant emprunter les deux routes qui relient Edo à Kyoto. Il y a la route du sud dite Tōkaidō et la route du nord dite Kisokaidō. En s’arrêtant dans chacun des villages de ces deux routes, une cinquantaine par trajet, les œuvres de Hiroshige nous font pénétrer dans ce Japon imaginaire et ancestral, ce monde rêvé. Mais c’est avant tout un voyage intérieur auquel nous invite Hiroshige, un voyage de méditation.

Hiroshige est l’un des derniers maîtres dans la tradition de l’ukiyo-e. Il a porté ce genre, le plus remarquable de la prospère période d’Edo, jusqu’à un niveau inégalé. L’ukiyo-e, littéralement « images du monde flottant » désigne le style d’estampes très coloré propre à l’époque d’Edo. Il est question d’y représenter la nature aux quatre saisons, le passage du temps, mais aussi la vie de la cité dans l’excès des sensations qu’elle offre aux corps.

 


Exposition : Hiroshige – L’art du voyage / Van Gogh – Rêves de Japon

Dates :
 Du 03 octobre 2012 au 17 mars 2013

Lieu : Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris

Métro : Madeleine (lignes 8, 12, 14)
Bus : lignes 24, 42, 52, 84, 94
Parking : Madeleine Tronchet Vinci, Rue Chauveau-Lagarde, Rue Caumartin.

Horaires : Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30. Nocturne le mercredi et le vendredi jusqu’à 21h.

Tarifs : Les deux expositions temporaires : Van Gogh, rêves de Japon – Hiroshige, l’art du voyage
Plein tarif : 17 euros
Tarif réduit : 14 euros

Billet pour une seule exposition :
Plein tarif : 10 euros
Tarif réduit : 8 euros

 

Expositions galeries d'art S'inscrire à la newsletter
Haut de page
  Art asiatique, Art moderne, Expo thématique, Exposition paris, Peinture


   
  Artistes, Galeries d’arts, musées...

Aucun avis sur cette exposition »

Donnez votre avis sur cette exposition

*

Current day month ye@r *




 
Guide expos
En ce moment
Derniers jours
Prochainement
Pratique
Expositions gratuites
Expos près de chez vous
Galeries d’arts
Sortir à Paris
Musées Paris
Spectacles Paris
Cabarets Paris
 
 
Art & Design
Créateurs contemporains
Restauration de tableaux
Miroirs anciens
Cadres anciens
 
Décoration
Meubles design
Miroirs décoratifs
Cadres tableaux
Design industriel
Guide décoration
Loisir / Shopping
Sortie cinéma
Films DVD / Blu-ray
Horoscopes
Livraison de fleurs
Guide shopping
Livre & Catalogue
Catalogue d'expos
Culture livre
Livres d'histoires
Livres anciens
 
© exposition-paris.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés - Graphisme L.P Neofrance | Tous les Logos et Marques de ce site
sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. | Un service proposé par Neofrance | Mentions légales
 
 
  Expositions à Paris
Archéologie
Architecture
Art asiatique
Art contemporain
Arts décoratifs
Arts du spectacle
Arts graphiques - Publicité
Arts premiers
Bande dessinée
Cinéma
Design
Histoire
Littérature
Mode et costumes
Musique
Peinture - Sculpture
Photographie
Sciences et nature