Paul Klee, polyphonies


Du 18 octobre 2011 au 15 janvier 2012

Informations pratiques | Donnez votre avis

Le Musée de la musique présente sa première exposition monographique consacrée à l’œuvre d’un peintre. La musique traverse l’oeuvre du peintre Paul Klee. Elle se présente comme l’un des modèles possibles pour la peinture, aux côtés de la poésie et des arts de la scène.


Né dans une famille de musiciens, Klee se forme dès la première heure à la pratique du violon et l’entretient sa vie durant. Seul, en duo avec son épouse la pianiste Lily Stumpf ou en quatuor, il interprète de préférence les compositeurs de son panthéon privé : Bach, Mozart, Beethoven, Brahms. Une culture musicale exigeante ressort de ses écrits, touchant à la musique instrumentale autant qu’à l’opéra, au répertoire comme aux compositeurs contemporains qui, de Schönberg à Stravinski, de Bartók à Hindemith, font l’histoire de la modernité.

De sa prédilection pour l’« Âge d’or » que représentent à ses yeux l’art polyphonique de Bach et l’opéra de Mozart, Paul Klee a tiré un idéal esthétique. Celui-ci forme l’aiguillon d’une recherche incessante, dans la forme, le style, la technique et le sujet de la peinture. Toute la singularité de l’oeuvre se révèle dès lors dans la pluralité et l’étendue de ses registres, où figuration et abstraction trouvent une égale légitimité. Inspirée par l’idée de polyphonie, elle aspire à une totalité travaillée, construite, à la fois multiple et organisée.

Rassemblant plus de 130 oeuvres, plus de 70 documents et un parcours sonore qui apporte un éclairage inédit sur la culture musicale de l’artiste, Paul Klee Polyphonies est la première exposition de cette envergure consacrée au peintre suisse depuis 1985, à Paris. Elle offre de redécouvrir et de relire une figure singulière de la modernité, irréductible aux schémas habituels de l’histoire de l’art, qui opposent habituellement, dans la considération de la première moitié du XXe siècle, figuration et abstraction, table rase et conservatisme. Des prêts exceptionnels, où voisinent chefs-d’oeuvre et pièces peu connues, donnent une image renouvelée de la force et de l’étendue de l’oeuvre.
 


Exposition : Paul Klee, polyphonies

Dates :
Du 18 octobre 2011 au 15 janvier 2012

Lieu : Cité de la musique
Parc de la Villette – 221 avenue Jean Jaurès
75019 Paris

Métro : Porte de Pantin (ligne 5)
Bus : lignes 75, 151, PC2, PC3, N13, N41
Parking : payant souterrain, situé sous la Cité de la musique (haut. max. 1,90 m), dix places réservées aux personnes handicapées, ascenseur.

Horaires : Du mardi au samedi de 12h à 18h. Le dimanche de 10h à 18h.
Ouverture les soirs de concerts jusqu’à 20h, du 19 au 29 octobre.
Fermeture les 25 décembre et 1er janvier.

Plein tarif : 8 euros

Tarif réduit : 5 euros

Partager sur

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz