Côté jardin. De Monet à Bonnard

expo-peinture-paris-cote-jardin-de-monet-a-bonnard-musee-impressionnistes-giverny
Du 19 mai au 1er novembre 2021

Informations pratiques | Billetterie | Avis

Le musée des impressionnismes Giverny, à seulement 45 minutes de Paris, vous invite à une promenade dans les jardins impressionnistes et nabis. Peintures, dessins, estampes, photographies…L’exposition évènement « Côté jardin. De Monet à Bonnard » présente une centaine d’œuvres. Vous pourrez compléter votre visite par une déambulation dans le jardin du musée, pour une évasion totale, entre culture et nature !


Si le thème du jardin a déjà été traité dans de nombreuses expositions, le musée des impressionnismes Giverny propose un angle inédit dans un accrochage unique, plein d’émotion. L’exposition s’attache, en effet, à révéler la sensibilité des peintres impressionnistes et nabis face aux jardins qu’ils représentent. Elle met également en regard les visions contradictoires et complémentaires de ces deux groupes d’artistes célèbres, d’Auguste Renoir à Claude Monet et d’Édouard Vuillard à Pierre Bonnard, dans une rare confrontation.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, sous l’impulsion de Napoléon III, le baron Haussmann transforme durablement l’aménagement de Paris, en la dotant de ses célèbres grands boulevards, mais aussi d’espaces verts. Peintres du paysage, les impressionnistes vont naturellement s’inspirer des nouveaux parcs publics de la capitale. Progressivement, ils investissent leurs propres jardins et leur espace intime, dont ils livrent une vision personnelle, habitée parfois par les figures de leurs amis et famille. Leurs admirateurs et contestataires à la fois, les Nabis, reprendront le thème du jardin en s’affranchissant de l’esthétique impressionniste.

La figure féminine au jardin intéresse toute une génération de peintres, qui fusionnent les genres du portrait et du paysage, avec une vision parfois mélancolique. Sous le pinceau de James Tissot, Alphonse Legros, Albert Bartholomé ou encore Marie Bracquemond, elles sont représentées avec distance, souvent seules, parfois en couple, et leur attitude trahit une absence, une attente ou bien encore une rêverie. Elles sont souvent dépeintes plongées dans leurs pensées, enfermées dans leur monde intérieur qui fait écho à l’espace clos du jardin.

Au milieu de jardins foisonnants, indisciplinés, loin de l’espace urbain, le visiteur plonge au cœur du refuge intime des peintres impressionnistes et nabis. Dans les œuvres de Pierre Bonnard, Maurice Denis, Gustave Caillebotte ou encore Claude Monet, ils sont le symbole du bien-être, de la renaissance, d’un éternel printemps, qui se traduisent par la luxuriance de la végétation. Les artistes glissent également vers l’expérimentation de points de vue immersifs dans des œuvres à visée décorative, comme le Parterre de Marguerites de Caillebotte ou encore les représentations, par Monet, de son bassin de nymphéas.

Défiance vis-à-vis de l’impressionnisme et de la retranscription de la sensation immédiate : voilà ce qui caractérisait les Nabis à la formation du groupe en 1889. Toutefois, vers 1900, leur cercle se disperse et chacun se livre à des expérimentations personnelles, qui finissent par les ramener vers l’impressionnisme. Les perspectives redeviennent plus classiques, l’espace plus profond et la lumière plus directe. Édouard Vuillard et Pierre Bonnard s’annoncent comme les héritiers de l’impressionnisme, composant des formats comparables à ceux de Claude Monet au même moment. Bonnard tend peu à peu vers une abstraction colorée, sans souci d’endroit ou d’envers, de centre ou de bords, préparant déjà ce que la génération américaine d’après-guerre qualifiera d’all-over.

Après une balade inédite au milieu d’une centaine d’œuvres d’artistes prestigieux, une agréable flânerie vous attend dans le jardin du musée des impressionnismes Giverny. Des parterres spécialement réaménagés pour l’occasion font écho aux thèmes évoqués dans les galeries du musée.

 

 


Exposition peinture Paris – Giverny : Côté jardin. De Monet à Bonnard

Dates : Du 19 mai au 1er novembre 2021

Le Musée des impressionnismes à Giverny se dédie à l’impressionnisme dans un cadre exceptionnel mêlant architecture contemporaine et jardins, à 45 minutes de Paris.

Lieu : Musée des impressionnismes Giverny
99 rue Claude Monet
27620 Giverny

En transports en commun :
La gare de Vernon-Giverny est sur la ligne « Paris Saint-Lazare – Rouen ». La gare « Vernon-Giverny » est située à 7 Km du musée. Pour consulter les horaires des trains, rendez-vous sur le site du TER Normandie (SNCF).
– Paris Saint-Lazare > Vernon-Giverny : entre 45m et 1h30
– Rouen-Rive-Droite > Vernon-Giverny : entre 45m et 1h15
Des taxis, des navettes en bus (pour les horaires, consultez le site du réseau de transport de Seine Normandie Agglomération) ou des locations de bicyclettes sont à disposition à la gare.

En voiture :
– A13 (accès par la Porte de Saint-Cloud), sortie n°14 ou 16, en direction de Vernon puis Giverny.
– A14 (accès par la Porte Maillot puis la Défense) qui rejoint l’A13, en direction de Vernon puis Giverny.
– A86 / A15 / N14 (accès par la Porte de la Chapelle), en direction de Vernon puis Giverny.
Les parkings (d’une capacité de 800 places), gratuits à Giverny pour les bus et les voitures, sont accessibles par le Chemin du Roy (suivre les indications routières).

Horaires : Le musée est ouvert tous les jours, de 10h à 18h.

Tarif plein | Tarif réduit
Exposition : 9 euros | 6 euros
Jardin du musée : 2 euros | 1 euros
Exposition + jardin : 10 euros | 7 euros
Audioguide : 4 euros

Gratuit :
– Pour les moins de 18 ans.
– Pour tous les visiteurs le 1er dimanche du mois (sauf en juillet, août et septembre).
– Pour tous les habitants de l’Eure le 1er dimanche des mois de juillet, août et septembre (sur présentation d’un justificatif).


BILLETTERIE

Achetez vos billets en ligne pour « Côté jardin. De Monet à Bonnard »
> Réserver maintenant


 


Partager sur


Laisser un avis

Current day month ye@r *