Louis Soutter, le tremblement de la modernité


Du 21 juin au 23 septembre 2012
Informations pratiques | Donnez votre avis

L’exposition Louis Soutter, le tremblement de la modernité à la Maison Rouge propose une vision d’ensemble à la fois originale et fidèle de l’œuvre du suisse Louis Soutter (1871-1942), artiste injustement méconnu du grand public et négligé pendant des décennies par les historiens de l’art.


L’isolement dans lequel Soutter a vécu pendant les vingt dernières années de sa vie, placé contre son gré dans un hospice de vieillards, a poussé les commentateurs à le classer du côté de l’Art Brut. Mais des aspects essentiels de sa biographie ont été oubliés : ses études d’art et de musique menées entre Genève, Bruxelles et Paris, sa grande culture, et sa connaissance des courants artistiques de la fin du 19e et du 20e siècles.

Plus de 250 œuvres ont été réunies – en provenance du fonds du Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne, mais aussi de collections privées rarement exposées-, qui présentent toutes les phases de son travail. Cette œuvre singulière et marginale développée en huis-clos fait pourtant écho aux recherches plastiques de ses contemporains comme Georges Rouault et porte en elle les signes d’une grande modernité que sauront voir, des générations suivantes des artistes comme Arnulf Rainer.


Exposition : Louis Soutter, le tremblement de la modernité

Dates : Du 21 juin au 23 septembre 2012

Lieu : La maison rouge
10 boulevard de la Bastille
75012  Paris

Métro : Quai de la Rapée ( ligne 5 ), Bastille ( lignes 1, 5, 8 )
RER : Gare de Lyon (RER A, RER D)

Horaires : Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 19h. Nocturne le jeudi jusqu’à 21 h
Jours de fermeture les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai.

Accessible aux personnes handicapées

Plein tarif : 7 euros
Tarif réduit * : 5 euros
* 13-18 ans, étudiants, maison des artistes, plus de 65 ans

Gratuité : – de 13 ans, chômeurs, les personnes invalides et leurs accompagnateurs, amis de la maison rouge, carte ICOM.


Partager sur

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz