En application des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation de la Covid-19, le Passe sanitaire est obligatoire pour visiter les expositions.

Tadjikistan. Au pays des fleuves d’or – Musée Guimet

expo-paris-tadjikistan-au-pays-des-fleuves-d-or-musee-guimet
Du 14 octobre 2021 au 10 janvier 2022

Informations pratiques | Donnez votre avis

Le Musée national des arts asiatiques – Guimet  à Paris présente la plus grande exposition jamais consacrée en occident au Tadjikistan. Elle révèle la richesse culturelle de ce pays méconnu, resté dans l’ombre de ses voisins davantage médiatisés que sont l’Afghanistan et l’Ouzbékistan, avec des pièces exceptionnelles et rares.


Par sa situation stratégique sur les voies de passage et de conquête entre Moyen-Orient, ancien monde des steppes, sous-continent indien et oasis de l’Asie centrale chinoise, le Tadjikistan est au cœur des réseaux d’échanges depuis la plus haute antiquité.

Les vestiges préhistoriques, notamment ceux du site archéologique de Sarazm (premier site du pays à avoir été classé au patrimoine mondial de l’Unesco) nous rappellent que le Tadjikistan fut un pôle d’échanges dès la préhistoire, ainsi qu’un important centre de métallurgie dès la fin du IVe millénaire av. J.-C.

Les apports des peuples des steppes puis des Achéménides seront suivis, dans les premiers siècles qui précèdent l’ère chrétienne, par la présence de populations hellénisées, ainsi que l’illustrent plusieurs ensembles de monnaies d’or, d’argent et de bronze, tout comme un grand nombre de vestiges du temple de l’Oxus à Takht-i Sangin.

Les vestiges monumentaux de Pendjikent, Kukh-i Surkh ou Bundjika témoignent pour leur part de la prospérité de la région de la Sogdiane aux VIe-VIIIe siècles, à l’époque où les Sogdiens, commerçants de l’Asie établis jusqu’en Chine et en Asie du Sud-Est, se sont aussi ouverts aux influences extérieures. Dans un même temps, les sites d’Adjina tepa et de Hisht tepa nous montrent l’implantation du bouddhisme dans l’est du pays, par les moines cheminant le long des routes commerciales.

L’exposition se terminera avec l’établissement de la dynastie des Samanides et l’introduction de l’islam dans la région, ainsi que l’illustrent les vestiges des sites d’Hulbuk ou de Sayod, et d’importants trésors monétaires.

Visuel: © Bouterolle ornée d’une divinité aquatique (ichtyocentauresse) ailée tenant une rame, 1ère moitié du 2e siècle av. J.-C., Takht-i Sangin, temple de l’Oxus, ivoire, 6,7 x 11,8 x 1,5cm, Musée national des Antiquités du Tadjikistan.

 


Exposition Paris : Tadjikistan. Au pays des fleuves d’or

Dates :
Du 14 octobre 2021 au 10 janvier 2022

Lieu : Musée national des arts asiatiques – Guimet
6, place d’Iéna
75016  Paris

Métro : Iéna (ligne 9), Trocadéro (lignes 6, 9), Boissière (ligne 6)
Bus : lignes 63, 82, 32, 22, 30
Parking : Avenue Kléber, avenue George V (place de l’Alma)

Horaires : Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h. Fermé le 1er janvier, 1er mai, 25 décembre.
Fermeture de la caisse 45 minutes avant.
Fermeture des salles 15 minutes avant.
Les veilles de jours fériés, la fermeture des salles s’effectue à 16h45.

Billet combiné (Collection permanentes et exposition temporaires)

Plein tarif : 11,50 euros

Tarif réduit : 8,50 euros


Partager sur



Laisser un commentaire