Paris-Athènes – Naissance de la Grèce moderne 1675-1919 – Louvre

expo-paris-athenes-naissance-de-la-grece-moderne-musee-du-louvre
Du 30 septembre 2021 au 7 février 2022

Informations pratiques | Donnez votre avis

2021 marque un double anniversaire : le bicentenaire des débuts de la guerre de Libération de la Grèce, traditionnellement fixés au 25 mars 1821 et, le même mois de la même année, le 1er mars 1821, l’entrée au Louvre de la Vénus de Milo, découverte un an auparavant, en avril 1820. Cette coïncidence des calendriers est riche de sens. Elle questionne la place particulière de l’art grec antique dans les collections du Louvre et, au-delà, la vocation singulière de la Grèce dans la constitution de l’identité culturelle de l’Europe et particulièrement de la France.


La renommée et la fascination pour l’antiquité grecque continuent pourtant d’occulter la connaissance de la Grèce moderne, que les Français commencent à redécouvrir à partir du XVIIe siècle, et dont la naissance en tant que nation au XIXe siècle est profondément déterminée par l’essor de l’archéologie scientifique comme par le néoclassicisme français et allemand.
L’exposition met ainsi en évidence les liens culturels, historiques et artistiques noués entre les deux nations, qui ont conduit à la définition de la Grèce moderne.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les ambassadeurs en route vers la Sublime Porte (gouvernement du sultan de l’Empire ottoman à Constantinople) découvrent en Grèce une province ottomane, qui intéresse vivement les artistes et intellectuels. En 1821, la guerre d’indépendance grecque, soutenue militairement et financièrement par certains pays européens, suscite un enthousiasme populaire. Libérée en 1829, la Grèce proclame Athènes comme capitale en 1834. Influencé par la présence allemande et française sur son territoire, le nouvel État grec construit son identité culturelle moderne en puisant aux sources du néoclassicisme français et allemand.

La défense du patrimoine national grec entraîne une collaboration européenne qui se traduit notamment par la création d’instituts archéologiques, comme l’École Française d’Athènes en 1846, qui sont à l’origine d’un bouleversement des connaissances sur le passé matériel de la Grèce. L’exposition entend pour la première fois croiser cette histoire de l’archéologie avec l’histoire du développement de l’État grec et des arts modernes. Les fouilles de Délos, de Delphes ou de l’Acropole sont à l’origine de la redécouverte d’une Grèce colorée très éloignée des canons du néoclassicisme.

À la fin du XIXe siècle, les grandes Expositions Universelles de Paris en 1878, 1889 et 1900 donnent à voir un nouvel art grec moderne, marqué par la reconnaissance de l’identité byzantine et orthodoxe de la Grèce. L’exposition se conclut avec des œuvres du groupe grec Techni, proche des avant-gardes européennes, qui expose à Paris en 1919.

 


Exposition Paris : Paris-Athènes – Naissance de la Grèce moderne 1675-1919

Dates : Du 30 septembre 2021 au 7 février 2022

Lieu : Musée du Louvre – Hall Napoléon
Rue de Rivoli,
75001 Paris

Métro :
Palais-Royal / Musée du Louvre (lignes 1, 7)
Bus : lignes 21, 24, 27, 39, 48, 68, 69, 72, 81, 95
Parking : Un parc de stationnement souterrain est accessible par l’avenue du général Lemonier, tous les jours de 7h00 à 23h00.

Horaires : Ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 18 h. Nocturnes les mercredi et vendredi jusqu’à 21h45.

Tarif unique (collections permanentes et expositions) : 15 euros


Partager sur

Laisser un commentaire