En application des mesures gouvernementales de lutte contre la propagation de la Covid-19, le Passe sanitaire est obligatoire pour visiter les expositions.

Images vivantes – Exposition-atelier de Yaacov Agam – Centre Pompidou

expo-paris-art-cinetique-images-vivantes-centre-pompidou-artiste-yaacov-agam
Du 26 septembre 2020 au 16 août 2021

Informations pratiques | Donnez votre avis

Le Centre Pompidou à Paris invite l’artiste Yaacov Agam, précurseur du mouvement cinétique, à concevoir une exposition à la Galerie des enfants et un accrochage de ses œuvres dans le Musée pour permettre aux enfants de découvrir et expérimenter l’art et la création. Manipuler, comprendre, expérimenter : voici le rendez-vous des curieux. Le jeune visiteur découvre les illusions d’optique à l’aide de dispositifs interactifs.


L’ensemble de la proposition de Yaacov Agam repose sur des formes géométriques présentes de façon récurrente dans son œuvre. Leur organisation dans l’espace invite le public à se déplacer et à faire évoluer des motifs par des changements de points de vue. Ces formes sont un langage plastique lisible par tous, concept développé par Agam en une méthode éducative, récompensée par le prix Unesco Amos Comenius 1996. À la Galerie des enfants, manipuler, bouger, essayer de comprendre les effets d’optique ou simplement se laisser porter par la magie des transformations sont les fils conducteurs de l’exposition-atelier.

Plusieurs dispositifs amènent l’enfant à enrichir chaque information, de la plus simple à la plus complexe, afin de développer les fondements de sa sensibilité visuelle. Dans « Colonnes », l’un des dispositifs interactifs, des cubes pivotent pour associer des motifs et des couleurs, dans « Assemblages mouvants », le jeune visiteur explore à l’infini des compositions de lignes ou de formes. Dans « Polymorphie », il fait surgir des paysages simultanés. Dans « Cœur battant », il joue avec le mouvement de mobiles. Dans « Infinie transparence », il comprend la dynamique des couleurs en modifiant son image à travers des panneaux colorés. Dans « Dialogue », il peint avec les touches aimantées d’une palette géante et enfin, dans « Que la lumière soit », sa voix permet de faire surgir la lumière dans l’espace.

Une place importante est réservée à la passion de l’artiste pour les œuvres numériques : sur des écrans surgissent des compositions en mouvement, renouvelées sous l’interaction du public. Les enfants retrouvent Yaacov Agam dès l’entrée de l’exposition, dans un film, où l’artiste installé dans le Salon les y accueille et révèle quelques-uns de ses secrets. Agam plonge avec ravissement son jeune public dans la quatrième dimension, celle du mouvement et de la transformation. L’artiste lui offre ainsi la possibilité d’expérimenter, par le corps, la voix et le regard, les richesses de la créativité qui ont fait sa renommée.

Pour poursuivre l’expérience et mieux appréhender l’œuvre d’Agam, le public peut également découvrir au Musée le Salon Agam, installation emblématique de la collection, créé suite à une commande de Georges Pompidou pour l’un des salons du palais de l’Élysée. Immersive, cette œuvre permet au public de faire l’expérience de l’art cinétique : à chaque pas, des images se mettent à bouger. Des lignes deviennent des triangles, un panneau noir devient coloré… Jouxtant le Salon d’Agam, d’autres œuvres de l’artiste sont présentées exceptionnellement et complètent ainsi la découverte de son univers.

 


Exposition Paris : Images vivantes –  Yaacov Agam

Dates : Du 26 septembre 2020 au 16 août 2021

Lieu :  Centre Pompidou – Galeries 3 et 4
Place Georges Pompidou
75004 Paris

Métro : Rambuteau (ligne 11), Hôtel de Ville (lignes 1, 11), Châtelet (lignes 4, 7, 11, 14)
Bus : lignes 21, 29, 38, 47, 58, 69, 70, 72, 74, 75, 76, 81, 85, 96
RER : Châtelet-Les Halles (RER A, B, D)
Parking : Parc autos payant : entrée par la rue Beaubourg et par la voie souterraine des Halles.

Horaires : Exposition ouverte tous les jours de 11h à 21h,  sauf le mardi.

Plein tarif : 14 à 11 euros, selon période.

Tarif réduit  : 11 à 9 euros, selon période.

Gratuit : Pour les adhérents du Centre Pompidou (porteurs du laissez-passer annuel) et les moins de 26 ans.


Partager sur

Laisser un commentaire