Musées et monuments gratuits à Paris

Plusieurs musées et monuments de Paris sont entièrement gratuits. Attention toutefois : si certains proposent un libre accès à toutes leurs collections et expositions temporaires, d’autres ne proposent que la visite gratuite de leurs collections permanentes.

> Collections permanentes gratuites.

> Entrées gratuites, tous les jours, toute l’année.

> Gratuits le 1er dimanche de chaque mois, toute l’année.

> Gratuits le 1er dimanche de chaque mois, du 1er octobre au 31 mars.

> Gratuits le 1er dimanche de chaque mois, du 1er novembre au 31 mars.

> Gratuit en nocturne.

> Gratuits pour les moins de 26 ans et enseignants.

Collections permanentes gratuites.
Tous les jours, toute l’année.

Collection permanente gratuite

11 avenue du Président Wilson, Paris 16e

Ses collections permanentes présentent les grands courants artistiques allant du XXème siècle à la scène actuelle, illustrés par des artistes majeurs de l’histoire de l’art : Picasso, Dufy, Modigliani, Derain, Picabia, Chagall, mais aussi Boltanski, Parreno et Peter Doig. Le musée dispose d’œuvres in situ exceptionnelles comme la première version inachevée de La Danse de Matisse ou La Fée électricité, chef d’œuvre monumental de Raoul Dufy.

Collection permanente gratuite

47 rue Raynouard, Paris 16e

Nichée sur les coteaux de Passy, la Maison de Balzac est la seule des demeures parisiennes du romancier qui subsiste aujourd’hui. C’est dans le cabinet de travail que Balzac a corrigé, de 1840 à 1847, l’ensemble de La Comédie humaine. À travers la présentation de portraits de l’artiste ou de ses personnages, de peintures, gravures, dessins, et à l’aide d’une scénographie originale, le musée incite le visiteur à s’interroger sur Balzac et suggère des chemins originaux pour conduire à la découverte comme à la relecture de La Comédie humaine.

Collection permanente gratuite

16 rue Antoine Bourdelle, Paris 15e

Dédié au sculpteur Emile-Antoine Bourdelle (1861-1929), ce musée contient une collection permanente et propose des expositions temporaires. Des anciens ateliers de Bourdelle datant du XIXe siècle, jusqu’à l’extension moderne de Christian de Portzamparc de 1992, le musée Bourdelle offre au public des espaces d’exposition singuliers, ouverts sur des jardins propices à la flânerie ou la méditation, à deux pas du quartier de Montparnasse.

Collection permanente gratuite

23 rue de Sévigné, Paris 3e

Le musée Carnavalet, consacré à l’histoire de Paris et de ses habitants, conserve des collections qui illustrent l’évolution de la ville de la Préhistoire à nos jours. Il présente dans une centaine de salles un vaste choix d’oeuvres d’art, souvenirs et maquettes montrant l’aspect de la capitale à diverses époques et évoquant sa vie quotidienne et intellectuelle. Les magnifiques décors historiques reconstitués composent un cadre évocateur pour une promenade au fil des siècles, source d’enrichissement et de plaisir.

Collection permanente gratuite

7 avenue Velasquez, Paris 8e

Le musée Cernuschi, inauguré en 1898, est l’un des plus anciens musées de la Ville de Paris. C’est aussi le deuxième musée d’art asiatique en France et le cinquième musée d’art chinois en Europe. Il perpétue l’œuvre d’Henri Cernuschi, personnalité hors du commun, et constitue un lien entre la capitale, la Chine et les autres civilisations asiatiques.

Collection permanente gratuite

Hôtel Donon – 8 rue Elzévir, Paris 3e

Le Musée Cognacq-Jay rassemble les œuvres du XVIIIe siècle acquises entre 1900 et 1927 par Ernest Cognacq, fondateur des Grands magasins de la Samaritaine, et son épouse, Marie-Louise Jaÿ. A sa mort en 1928, Ernest Cognacq lègue ses collections à la Ville de Paris afin de perpétuer une présentation de ses œuvres, évocatrices du siècle des Lumières, au public. Ouvert en 1929 sur le boulevard des Capucines, dans un bâtiment jouxtant la Samaritaine de Luxe, le musée a rejoint l’Hôtel Donon, demeure historique du Marais, en 1990.

Collection permanente gratuite

Avenue Winston Churchill, Paris 8e

D’abord constitué de commandes ou d’achats effectués par la Ville de Paris dans les Salons ou directement auprès des artistes, les collections du Petit Palais furent complétées par un fonds exceptionnel d’œuvres anciennes léguées par les frères Dutuit en 1902. Ce premier ensemble fut complété par différentes donations : des collectionneurs américains Edward et Julia Tuck, donations Carpeaux, Courbet, du marchand Ambroise Vollard et plus récemment du collectionneur d’icônes Roger Cabal.

Collection permanente gratuite

Hôtel de Rohan-Guéménée – 6 place des Vosges, Paris 4e

C’est en 1902 pour le centenaire du Victor Hugo, que Paul Meurice, qui fut dès les années 1830 un proche du poète, propose à la Ville de Paris, propriétaire du lieu de créer dans l’hôtel de Rohan Guéménée, au 6, place des Vosges, où le poète avait vécu, une Maison de Victor Hugo à l’image de celles de Dante, de Shakespeare ou de Goethe.

Collection permanente gratuite

16 rue Chaptal, Paris 9e

Le Musée de la Vie romantique situé dans le quartier de la « Nouvelle Athènes », est l’ancienne demeure du peintre Ary Scheffer. Avec sa cour, son jardin et ses deux ateliers d’artiste, il offre un écrin précieux aux peintures de Scheffer et de ses contemporains, comme aux memorabilia de George Sand (meubles, peintures, objets d’art et bijoux).

Collection permanente gratuite

Aéroport de Paris – Le Bourget – BP 173 – 93352 Le Bourget Cedex

A 10 min de Paris visitez deux Concorde, un Boeing 747, Rafale, Mirage, DC3, plus de 350 machines volantes.

Entrées gratuites.
Tous les jours, toute l’année.

Entrée gratuite

2 rue de la Légion d’honneur, Paris 7e

Consacré aux ordres de chevalerie, aux décorations et aux médailles – dont l’étude est appelée phaléristique – le musée embrasse l’ensemble des récompenses françaises et étrangères du Moyen Âge à nos jours. La richesse de ses collections – dans lesquelles la Légion d’honneur occupe une place centrale – ses pièces exceptionnelles et sa façon originale de raconter le cours de l’histoire en font un lieu unique au monde.

Entrée gratuite

10 rue Mabillon, Paris 6e

Histoire du compagnonnage. Ancien siège des Compagnons Charpentiers du Devoir de Liberté. Pendant votre visite, un compagnon vous présente l’histoire de son métier, les outils et les chefs-d’oeuvre exposés.

Entrée gratuite

11 rue Pierre et Marie Curie, Paris 5e

Situé dans l’ancien laboratoire de Marie Curie, le Musée Curie retrace les différentes étapes des découvertes des Curie et des Joliot-Curie, la famille aux 5 prix Nobel. Un espace rénové en 2012 de 120 mètres carrés allie nouvelles technologies et documents anciens à la valeur inestimable, permettant ainsi de découvrir l’histoire de la radioactivité et de la radiothérapie. Grands panneaux illustrés, écrans interactifs, documents d’archives, instruments scientifiques de l’époque… La visite, centrée autour du bureau et du laboratoire de Marie Curie conservés tels quels, est répartie en 4 thématiques.

Entrée gratuite

3-5 square de l’Opéra Louis-Jouvet, Paris 9e

Le musée du parfum, ouvert en 1983, situé dans un bel hôtel particulier, vous propose de découvrir une merveilleuse collection d’objets de parfumerie, à travers les différentes époques, de l’antiquité au début du XXème siècle. Visite gratuite et guidée.

Entrée gratuite

Hôtel de Police du Ve arrondissement – 4 rue de la Montagne Sainte-Geneviève, Paris 5e

Situé dans l’hôtel de police du Ve arrondissement, 4, rue de la Montagne Sainte-Geneviève, le musée retrace l’histoire de la police parisienne du XVIIe siècle à nos jours. Les 2000 pièces présentées, uniques pour certaines, évoquent les événements auxquels la police a pris part, souvenirs de l’histoire de Paris mais aussi de celle de la France.

Entrée gratuite

47 rue Monge, Paris 5e

Les Arènes de Lutèce (ancien nom de Paris) sont classées aux Monuments Historiques et se visitent gratuitement, tous les jours. Ces arènes, situées dans le Quartier latin et édifiées entre le Ier et la fin du IIe siècle, pouvaient contenir environ 15 000 personnes. Les Arènes de Lutèce et les Thermes de Cluny (Musée de Cluny) sont les seuls témoignages de la période gallo-romaine encore visibles à Paris.

Entrée gratuite

Place Georges Pompidou / Rue Saint Martin, Paris 4e

Figure emblématique de la sculpture au 20e siècle et de l’histoire de la modernité, né en 1876 en Roumanie, Constantin Brancusi a vécu et travaillé à Paris de 1904 à sa mort en 1957 où la plus grande partie de son œuvre fut créée. Par testament, l’artiste lègue à l’État français l’ensemble de son atelier. Reconstruit à l’identique en 1997, sur la Piazza, l’Atelier Brancusi est riche de 137 sculptures et 87 socles originaux, 41 dessins, deux peintures. Il conserve en outre plus de 1600 plaques photographiques de verre et tirages originaux.

Entrée gratuite

Place Hannah Arendt, angle des rues des Alouettes et Carducci, Paris 19e

A la croisée de l’espace public (avec les rues avoisinantes) et de l’espace privé (avec les logements qui l’entourent), le Plateau se veut un lieu important pour la création contemporaine mettant en résonance arts plastiques, danse et musique.

Entrée gratuite

100 bis rue d’Assas, Paris 6e

Dédié à la mémoire et à l’oeuvre du sculpteur d’origine russe Ossip Zadkine (1890-1967), qui vécut et travailla dans la maison et les ateliers qui l’abritent, de 1928 à 1967 ; ce lieu conservatoire a été inauguré en 1982. Il a été créé grâce au legs consenti par Valentine Prax, veuve du sculpteur, elle-même artiste peintre, à la Ville de Paris, instituée légataire universelle de ses biens.

Entrée gratuite

17 rue Geoffroy l’Asnier, Paris 4e

Le mémorial de la Shoah est un musée consacré à l’histoire juive durant la Seconde Guerre mondiale dont l’axe central est l’enseignement de la Shoah.

Entrée gratuite

59 avenue Foch, Paris 16e

Le musée d’Ennery, situé au 59 de l’avenue Foch, constitue en lui-même le lieu d’une déclinaison spécifique de ce goût pour l’Extrême-Orient tel qu’il se manifeste en Europe au cours du dernier tiers du xixe siècle. Il offre, aux côtés du musée Guimet et des galeries du Panthéon bouddhique, un autre reflet de l’histoire de notre rencontre avec les expressions esthétiques et culturelles d’un continent décidément inspirateur de collections insignes et d’études appelées à de vastes développements.

Entrée gratuite

9 place d’Iéna, Paris 16e

Venez découvrir le Palais d’Iéna un bâtiment construit par l’architecte Auguste Perret en 1939 et rencontrer celles et ceux qui travaillent quotidiennement au Conseil économique, social et environnemental, la troisième assemblée de la République.

Venez découvrir le Palais d’Iéna un bâtiment construit par l’architecte Auguste Perret en 1939 et rencontrer celles et ceux qui travaillent quotidiennement au Conseil économique, social et environnemental, la troisième assemblée de la République.

Entrée gratuite

Aéroport de Paris – Le Bourget – BP 173 – 93352 Le Bourget Cedex

A 10 min de Paris visitez deux Concorde, un Boeing 747, Rafale, Mirage, DC3, plus de 350 machines volantes.

Gratuits le 1er dimanche de chaque mois, toute l’année.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

Place Georges Pompidou, Paris 4e

Le Centre Pompidou est inauguré le 31 janvier 1977. Dès son ouverture au public, le 2 février 1977, il rencontre un immense succès. Il devient vite l’un des lieux culturels les plus fréquentés au monde et l’un des monuments les plus visités de France. La vocation pluridisciplinaire de l’institution, résolument tournée vers la création la plus actuelle marque profondément la politique d’acquisition du Centre Pompidou en accueillant les artistes contemporains et en s’ouvrant à l’art international. De grandes figures de l’art moderne dont l’œuvre était auparavant absent du musée font leur entrée dans les collections, comme Giorgio de Chirico, René Magritte, Piet Mondrian, Jackson Pollock ainsi que des contemporains comme Joseph Beuys, Andy Warhol, Lucio Fontana, Yves Klein…

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

60 rue Réaumur, Paris 16e

En plein cœur de Paris, partez sur les traces des inventeurs et des aventuriers de l’histoire des techniques. Découvrez un patrimoine unique au monde de 2500 objets répartis sur 6 000 m2 !

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

Hôtel de Mongelas – 62 rue des Archives, Paris 3e

Inauguré par André Malraux dans l’hôtel de Guénégaud (Monument historique du XVIIe siècle de François Mansart), le 21 février 1967, le musée de la Chasse et de la Nature a été étendu en 2007 à l’hôtel voisin, l’hôtel de Mongelas (XVIIIe siècle). À la faveur de cette rénovation et de cette extension, le musée « expose » le rapport de l’homme à l’animal à travers les âges (de l’Antiquité à nos jours) et s’appuie sur les exceptionnelles collections d’art ancien, moderne et contemporain réunies par les fondateurs et sans cesse augmentées depuis près d’un demi-siècle.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

6 rue de Furstenberg, Paris 6e

Récemment rénové, le musée Eugène Delacroix propose une approche personnelle de l’œuvre du maître à travers une sélection de peintures, dessins, aquarelles, pastels, esquisses, études préparatoires, ainsi que des lettres et des photographies de son entourage (Baudelaire, T. Gautier, G. Sand, L. Riesener). Cet ensemble permet de mieux appréhender la richesse créatrice d’une des grandes figures de la peinture française.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

14 rue de la Rochefoucauld, Paris 9e

Sur trois étages, le musée présente environ mille deux cents peintures, aquarelles et cartons et plus de quatre mille dessins. Plus de neuf mille dessins et calques de la main du maître sont encore conservés en réserve. L’œuvre de Gustave Moreau est conservée dans toute sa cohésion. Fait quasiment unique dans l’histoire de l’art : on peut suivre la genèse de chaque œuvre, grâce à l’ensemble des dessins conservés. L’œuvre de Moreau se compose de plus de quinze mille pièces réparties sur soixante années de travail, des premiers essais de jeunesse jusqu’aux ultimes dessins.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

43 avenue de Villiers, Paris 17e

Possédant la plus importante collection d’œuvres de Jean-Jacques Henner existante, le musée présente une sélection représentative des différentes périodes de la vie de l’artiste, de sa jeunesse en Alsace à ses dernières années en passant par son séjour à la Villa Médicis. Il conserve des tableaux aux sujets historiques, religieux ou mythologiques mais aussi des paysages d’Alsace ou d’Italie, des portraits, des scènes de la vie quotidienne ainsi que des natures mortes.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

6 place Paul Painlevé, Paris 5e

Le musée de Cluny – musée national du Moyen Âge propose d’explorer ses collections couvrant 1000 ans d’art. Situé dans le 5e arrondissement de Paris, au cœur du Quartier latin, dans un hôtel particulier du xiiie siècle : l’hôtel de Cluny. Il possède l’une des plus importantes collections mondiales d’objets et d’œuvres d’art de l’époque médiévale et les thermes de Cluny, qui y sont contigus, en font également partie.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

Jardin des Tuileries, Paris 1er

Le musée de l’Orangerie est un musée de peintures impressionnistes et postimpressionnistes situé dans le Jardin des Tuileries, à l’extrémité occidentale de la Terrasse du bord de l’eau, Place de la Concorde, à Paris. Il présente des œuvres de Claude Monet, Paul Cézanne, Henri Matisse, Pablo Picasso, Pierre-Auguste Renoir, Amedeo Modigliani, Le douanier Rousseau, André Derain, Chaïm Soutine, Marie Laurencin, Maurice Utrillo, Paul Gauguin, Alfred Sisley et Kees van Dongen.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

1 rue de la Légion d’Honneur, Paris 7e

Le musée d’Orsay est un musée national ouvert au public le 9 décembre 1986 pour montrer, dans toute sa diversité, la création artistique du monde occidental de 1848 à 1914. Il a été constitué de collections nationales provenant essentiellement du musée du Louvre pour les œuvres d’artistes nés à partir de 1820, ou émergeant dans le monde de l’art avec la Seconde République ; mais aussi du musée du Jeu de Paume consacré depuis 1947 à l’impressionnisme ; et enfin du musée national d’Art moderne qui, lorsqu’il s’est installé en 1976 au Centre Georges Pompidou, n’a conservé que les oeuvres d’artistes nés après 1870.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

Hôtel Salé – 5 rue de Thorigny, Paris 3e

La collection du Musée Picasso Paris compte plus de 5000 œuvres, et plusieurs dizaines de milliers de pièces d’archives. Par sa qualité, son ampleur comme par la diversité des domaines artistiques représentés, elle est la seule collection publique au monde qui permette à la fois une traversée de tout l’œuvre peint, sculpté, gravé et dessiné de Picasso, comme l’évocation précise – à travers esquisses, études, croquis, carnets de dessins, états successifs de gravures, photographies, livres illustrés, films et documents – du processus créateur de l’artiste.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

Palais de Chaillot – 1 place du Trocadéro et du 11 novembre, Paris 16e

Par ses collections et par l’ampleur chronologique de son parcours, le musée des Monuments français est l’un des principaux et des plus anciens musées dédiés à l’architecture et au patrimoine monumental. Il est né musée de Sculpture comparée en 1882, s’est transformé en musée des Monuments français en 1937, puis intègre un nouvel établissement culturel créé en 2003, la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

293 avenue Daumesnil, Paris 12e

Au Palais de la Porte Dorée, à Paris, un lieu d’histoire et de culture pour voir, lire et partager l’histoire de l’immigration en France depuis deux siècles.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

37 quai Branly Portail Debilly, Paris 7e

Le musée du quai Branly – Jacques Chirac est l’héritier de 200 ans d’histoire, d’enrichissement, d’étude et de conservation de collections publiques. Il préserve près de 370 000 œuvres originaires d’Afrique, du Proche-Orient, d’Asie, d’Océanie et des Amériques qui illustrent la richesse et  la diversité culturelle des civilisations extra-européennes du Néolithique (+/- 10 000 ans) au 20ème siècle.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois

6 place d’Iéna, Paris 16e

Le musée Guimet est né du grand projet d’un industriel lyonnais, Émile Guimet (1836-1918), de créer un musée des religions de l’Égypte, de l’antiquité classique et des pays d’Asie.l Il présenta ses collections dans un musée qu’il fit construire à Paris et qui fut inauguré en 1889. Du vivant même d’Emile Guimet cette institution se consacra de plus en plus à l’Asie, tout en conservant une section sur les religions de l’ancienne Égypte, à la suite des expéditions dans diverses régions de l’Extrême-Orient.

Gratuits le 1er dimanche de chaque mois.
Du 1er octobre au 31 mars.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois. Du 1er octobre au 31 mars.

Musée du Louvre, Paris 1er

Le musée du Louvre est un musée d’art et d’antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. Il est le plus grand des musées d’art du monde par sa surface d’exposition de 72 735 m28. Ses collections comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l’art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l’ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l’Islam.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois. Du 1er octobre au 31 mars.

79 rue de Varenne, Paris 7e

Derrière une façade toute en sobriété se cache un bijou d’hôtel particulier du XVIIIe siècle, qui abrite les collections permanentes du musée Rodin. Outre les chefs-d’œuvre du sculpteur, sont exposées quelques œuvres de sa maîtresse et égérie au destin tourmenté, Camille Claudel. En flânant dans le vaste jardin, le visiteur découvre d’autres créations majeures du maître : Le Penseur, Les Bourgeois de Calais ou encore Les Portes de l’Enfer.

Gratuits le 1er dimanche de chaque mois.
Du 1er novembre au 31 mars.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois. Du 1er novembre au 31 mars.

Place Charles de Gaulle, Paris 8e

En haut des Champs-Élysées, sur la place de l’Étoile, l’Arc de triomphe, symbole national. Un point de vue unique, du haut de la terrasse panoramique, le regard embrasse tout Paris. L’architecte Jean-François Chalgrin s’est inspiré de l’arc romain de Titus à arche unique, mais s’en émancipe par des dimensions exceptionnelles (environ 50 m de hauteur, 45 m de longueur et 22 m de largeur) et l’abandon des colonnes. Un haut lieu des grandes manifestations nationales souhaité par Napoléon Ier dès 1806, l’Arc de triomphe est inauguré en 1836 par le roi des Français, Louis-Philippe, qui le dédie aux armées de la Révolution et de l’Empire. Le Soldat inconnu est inhumé sur le terre-plein en 1921. La flamme du souvenir est ravivée tous les jours à 18h30.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois. Du 1er novembre au 31 mars.

2 boulevard du Palais, Paris 1er

Cet important vestige du palais des Capétiens offre un remarquable témoignage sur l’architecture civile du XIVe siècle avec la salle des Gens d’Armes, la salle des Gardes et les cuisines. La quasi totalité du niveau bas du palais fut transformée en prison au XVe siècle ; on peut y visiter les cachots (celui de Marie-Antoinette, notamment) et découvrir les souvenirs de la Révolution.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois. Du 1er novembre au 31 mars.

Place du Panthéon, Paris 5e

Le Panthéon est un monument de style néo-classique situé dans le 5e arrondissement de Paris. L’architecture reprend notamment la façade du Panthéon de Rome, construit au ier siècle av. J.-C. Ce monument a maintenant vocation à honorer de grands personnages ayant marqué l’Histoire de France.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois. Du 1er novembre au 31 mars.

4 boulevard du Palais, Paris 1er

Réalisée en 7 ans, un temps record, la Sainte-Chapelle est destinée à abriter les plus précieuses reliques de la chrétienté dont la Couronne d’épines du Christ, acquises par saint Louis. La possession de ces saintes reliques désigne le très puissant monarque comme le chef de la chrétienté occidentale. Des verrières exceptionnelles réparties en 15 verrières de 15m de hauteur, les vitraux des 1113 scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament racontent l’histoire du monde jusqu’à l’arrivée des reliques à Paris.

Gratuit le 1er dimanche de chaque mois. Du 1er novembre au 31 mars.

6 place du parvis Notre-Dame, Paris 4e

Cathédrale gothique par excellence, son édification commence en 1163 et dure plus de 170 années. C’est le plus grand édifice religieux d’Occident jusqu’à l’érection de la cathédrale d’Amiens au XIIIe siècle. De 1847 à 1864, Lassus et Viollet-le-Duc restaurent et recomposent une partie du décor sculpté d’après des documents anciens ou des œuvres des cathédrales de Chartres, Reims ou Amiens. C’est au cours de cette restauration que Viollet-le-Duc imagine les 56 chimères qui ornent aujourd’hui la galerie des tours. Le beffroi abrite la plus grosse cloche de Notre-Dame, le bourdon Emmanuel, 500 kilos, qui se visite avant l’accès à la terrasse panoramique, qui offre une vue sur Paris à 360°.

Gratuit en nocturne

Gratuit le jeudi soir

60 rue Réaumur, Paris 16e

En plein cœur de Paris, partez sur les traces des inventeurs et des aventuriers de l’histoire des techniques. Découvrez un patrimoine unique au monde de 2500 objets répartis sur 6 000 m2 !

Gratuits pour les moins de 26 ans et enseignants

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Musée du Louvre, Paris 1er

Le musée du Louvre est un musée d’art et d’antiquités situé au centre de Paris dans le palais du Louvre. Il est le plus grand des musées d’art du monde par sa surface d’exposition de 72 735 m28. Ses collections comprennent près de 460 000 œuvres. Celles-ci présentent l’art occidental du Moyen Âge à 1848, ceux des civilisations antiques qui l’ont précédé et influencé (orientales, égyptienne, grecque, étrusque et romaine), et les arts des premiers chrétiens et de l’Islam.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

43 avenue de Villiers, Paris 17e

Possédant la plus importante collection d’œuvres de Jean-Jacques Henner existante, le musée présente une sélection représentative des différentes périodes de la vie de l’artiste, de sa jeunesse en Alsace à ses dernières années en passant par son séjour à la Villa Médicis. Il conserve des tableaux aux sujets historiques, religieux ou mythologiques mais aussi des paysages d’Alsace ou d’Italie, des portraits, des scènes de la vie quotidienne ainsi que des natures mortes.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

6 rue de Furstenberg, Paris 6e

Récemment rénové, le musée Eugène Delacroix propose une approche personnelle de l’œuvre du maître à travers une sélection de peintures, dessins, aquarelles, pastels, esquisses, études préparatoires, ainsi que des lettres et des photographies de son entourage (Baudelaire, T. Gautier, G. Sand, L. Riesener). Cet ensemble permet de mieux appréhender la richesse créatrice d’une des grandes figures de la peinture française.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

14 rue de la Rochefoucauld, Paris 9e

Sur trois étages, le musée présente environ mille deux cents peintures, aquarelles et cartons et plus de quatre mille dessins. Plus de neuf mille dessins et calques de la main du maître sont encore conservés en réserve. L’œuvre de Gustave Moreau est conservée dans toute sa cohésion. Fait quasiment unique dans l’histoire de l’art : on peut suivre la genèse de chaque œuvre, grâce à l’ensemble des dessins conservés. L’œuvre de Moreau se compose de plus de quinze mille pièces réparties sur soixante années de travail, des premiers essais de jeunesse jusqu’aux ultimes dessins.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

79 rue de Varenne, Paris 7e

Derrière une façade toute en sobriété se cache un bijou d’hôtel particulier du XVIIIe siècle, qui abrite les collections permanentes du musée Rodin. Outre les chefs-d’œuvre du sculpteur, sont exposées quelques œuvres de sa maîtresse et égérie au destin tourmenté, Camille Claudel. En flânant dans le vaste jardin, le visiteur découvre d’autres créations majeures du maître : Le Penseur, Les Bourgeois de Calais ou encore Les Portes de l’Enfer.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

1 rue de la Légion d’Honneur, Paris 7e

Le musée d’Orsay est un musée national ouvert au public le 9 décembre 1986 pour montrer, dans toute sa diversité, la création artistique du monde occidental de 1848 à 1914. Il a été constitué de collections nationales provenant essentiellement du musée du Louvre pour les œuvres d’artistes nés à partir de 1820, ou émergeant dans le monde de l’art avec la Seconde République ; mais aussi du musée du Jeu de Paume consacré depuis 1947 à l’impressionnisme ; et enfin du musée national d’Art moderne qui, lorsqu’il s’est installé en 1976 au Centre Georges Pompidou, n’a conservé que les oeuvres d’artistes nés après 1870.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

6 place d’Iéna, Paris 16e

Le musée Guimet est né du grand projet d’un industriel lyonnais, Émile Guimet (1836-1918), de créer un musée des religions de l’Égypte, de l’antiquité classique et des pays d’Asie.l Il présenta ses collections dans un musée qu’il fit construire à Paris et qui fut inauguré en 1889. Du vivant même d’Emile Guimet cette institution se consacra de plus en plus à l’Asie, tout en conservant une section sur les religions de l’ancienne Égypte, à la suite des expéditions dans diverses régions de l’Extrême-Orient.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

37 quai Branly Portail Debilly, Paris 7e

Le musée du quai Branly – Jacques Chirac est l’héritier de 200 ans d’histoire, d’enrichissement, d’étude et de conservation de collections publiques. Il préserve près de 370 000 œuvres originaires d’Afrique, du Proche-Orient, d’Asie, d’Océanie et des Amériques qui illustrent la richesse et  la diversité culturelle des civilisations extra-européennes du Néolithique (+/- 10 000 ans) au 20ème siècle.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Palais de Chaillot – 1 place du Trocadéro et du 11 novembre, Paris 16e

Par ses collections et par l’ampleur chronologique de son parcours, le musée des Monuments français est l’un des principaux et des plus anciens musées dédiés à l’architecture et au patrimoine monumental. Il est né musée de Sculpture comparée en 1882, s’est transformé en musée des Monuments français en 1937, puis intègre un nouvel établissement culturel créé en 2003, la Cité de l’architecture et du patrimoine.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

293 avenue Daumesnil, Paris 12e

Au Palais de la Porte Dorée, à Paris, un lieu d’histoire et de culture pour voir, lire et partager l’histoire de l’immigration en France depuis deux siècles.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

6 place Paul Painlevé, Paris 5e

Le musée de Cluny – musée national du Moyen Âge propose d’explorer ses collections couvrant 1000 ans d’art. Situé dans le 5e arrondissement de Paris, au cœur du Quartier latin, dans un hôtel particulier du xiiie siècle : l’hôtel de Cluny. Il possède l’une des plus importantes collections mondiales d’objets et d’œuvres d’art de l’époque médiévale et les thermes de Cluny, qui y sont contigus, en font également partie.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Jardin des Tuileries, Paris 1er

Le musée de l’Orangerie est un musée de peintures impressionnistes et postimpressionnistes situé dans le Jardin des Tuileries, à l’extrémité occidentale de la Terrasse du bord de l’eau, Place de la Concorde, à Paris. Il présente des œuvres de Claude Monet, Paul Cézanne, Henri Matisse, Pablo Picasso, Pierre-Auguste Renoir, Amedeo Modigliani, Le douanier Rousseau, André Derain, Chaïm Soutine, Marie Laurencin, Maurice Utrillo, Paul Gauguin, Alfred Sisley et Kees van Dongen.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Hôtel Salé – 5 rue de Thorigny, Paris 3e

La collection du Musée Picasso Paris compte plus de 5000 œuvres, et plusieurs dizaines de milliers de pièces d’archives. Par sa qualité, son ampleur comme par la diversité des domaines artistiques représentés, elle est la seule collection publique au monde qui permette à la fois une traversée de tout l’œuvre peint, sculpté, gravé et dessiné de Picasso, comme l’évocation précise – à travers esquisses, études, croquis, carnets de dessins, états successifs de gravures, photographies, livres illustrés, films et documents – du processus créateur de l’artiste.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Place Georges Pompidou, Paris 4e

Le Centre Pompidou est inauguré le 31 janvier 1977. Dès son ouverture au public, le 2 février 1977, il rencontre un immense succès. Il devient vite l’un des lieux culturels les plus fréquentés au monde et l’un des monuments les plus visités de France. La vocation pluridisciplinaire de l’institution, résolument tournée vers la création la plus actuelle marque profondément la politique d’acquisition du Centre Pompidou en accueillant les artistes contemporains et en s’ouvrant à l’art international. De grandes figures de l’art moderne dont l’œuvre était auparavant absent du musée font leur entrée dans les collections, comme Giorgio de Chirico, René Magritte, Piet Mondrian, Jackson Pollock ainsi que des contemporains comme Joseph Beuys, Andy Warhol, Lucio Fontana, Yves Klein…

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Esplanade des Invalides, Paris 7e

Le musée de l’Armée est un musée militaire national français situé dans l’hôtel des Invalides. Il présente une collections d’armes et d’uniformes retraçant les conflits militaires français, et le tombeau doré de Napoléon.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

107 rue de Rivoli, Paris 1er

Le musée des arts décoratifs de Paris est un musée parisien qui a pour objectif la valorisation des beaux-arts appliqués et le développement de liens entre industrie et culture, création et production. Il conserve l’une des plus importantes collections d’arts décoratifs au monde.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

63 rue de Monceau, Paris 8e

Le musée Nissim de Camondo, inauguré en décembre 1936, est situé dans le 8e arrondissement de Paris, dans l’hôtel Moïse de Camondo, construit par René Sergent entre 1911 et 1914 en bordure du parc Monceau. Il abrite une collection exceptionnelle de mobilier et d’objets d’art du xviiie siècle français dans une riche demeure grand-bourgeoise, préservée dans l’état où elle était habitée au début du xxe siècle.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

60 Rue Réaumur, Paris 3e

Le musée des arts et métiers est un musée des sciences et des technologies, du Conservatoire national des arts et métiers, dans le 3ᵉ arrondissement de Paris. Partez sur les traces des inventeurs et des aventuriers de l’histoire des techniques. Découvrez un patrimoine unique au monde de 2500 objets répartis sur 6 000 m2 !

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

17 place du Trocadéro, Paris 16e

Le musée national de la Marine à Paris est en rénovation.

Le musée national de la Marine de demain sera le musée maritime du XXIe siècle, animé d’une grande mission : raconter la France et la mer !

Son principal objectif sera de faire de la mer et de l’aventure maritime un sujet d’intérêt pour tous les Français. Exposer, illustrer, expliquer et mettre en valeur l’identité et l’histoire maritime de la France ; le futur musée racontera des histoires de mer et de marins, anciennes et contemporaines. Chacune d’entre elles amènera le visiteur à se poser des questions sur la situation actuelle de la mer et les enjeux de demain.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

34 Boulevard de Vaugirard, Paris 15e

Le musée de la Poste est en rénovation.

Le musée possède un département de conservation du patrimoine postal et philatélique avec une bibliothèque, une photothèque et des réserves importantes où sont conservés les fonds et les collections. La collection de l’Etat bénéficie depuis 2002 de l’appellation « Musée de France » ainsi que les collections postales des anciens musées postaux de Saint-Macaire, Nantes, Caen et la collection de la poste aux chevaux de l’ancien musée postal d’Amboise déposée en 2000 par la ville d’Amboise.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

221 Avenue Jean Jaurès, Paris 19e

Le Musée de la musique rassemble au sein de la Philharmonie de Paris une collection de plus de 7 000 instruments et objets d’art. Près de 1 000 en sont présentés dans l’espace d’exposition permanente, dont des trésors nationaux ou des instruments mythiques comme un piano de Chopin ou une guitare de Brassens, permettant de relater l’histoire de la musique occidentale du XVIe siècle à nos jours et de donner un aperçu des principales cultures musicales de par le monde.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Place Charles de Gaulle, Paris 8e

Le musée de l’Arc de Triomphe à l’intérieur du monument présente des documents originaux, gravures, dessins, photos, maquettes sur la construction de l’Arc et les faits historiques comme le retour des cendres de Napoléon Ier le 15 décembre 1840, la veillée funèbre de Victor Hugo le 29 mai 1885, le défilé de la Victoire du 14 juillet 1919, l’arrivée du corps du Soldat inconnu le 28 janvier 1921, l’hommage du général De Gaulle sur la tombe du Soldat inconnu dans Paris libéré le 26 août 1944.

La terrasse de l’Arc de Triomphe. Après avoir gravi les 284 marches à l’intérieur de l’Arc, le visiteur accède à la terrasse panoramique. On peut y admirer une des plus belles vues à 360 degrés sur la capitale et ses monuments. Un ascenseur est mis à disposition des personnes à mobilité réduite.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

29 Rue Pasquier, Paris 8e

Au cœur du square Louis XVI à Paris, découvrez la Chapelle expiatoire, petite merveille de style néoclassique tardif. Un monument mémoriel. La Chapelle expiatoire s’élève à l’emplacement où furent inhumés Louis XVI et Marie-Antoinette en 1793, après avoir été guillotinés sur la place de la Révolution (actuelle place de la Concorde). Sa construction est décidée en 1815 par Louis XVIII, frère de Louis XVI. Elle est achevée en 1826.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

2 Boulevard du Palais, Paris 1er

Un splendide palais gothique.
Du Palais de la Cité médiéval subsistent la salle des Gardes et l’immense salle des Gens d’armes érigées sous Philippe le Bel ainsi que les cuisines édifiées sous Jean le Bon.

De la résidence royale au Palais de justice.
Les rois de France délaissent le palais à la fin du XIVe siècle pour s’installer au Louvre et à Vincennes. L’activité judiciaire s’y développe, et des prisons sont aménagées.

Prison révolutionnaire.
La Conciergerie devient un des hauts lieux de détention pendant la Révolution française avec l’installation du tribunal révolutionnaire. Sa prisonnière la plus célèbre est Marie-Antoinette. Une chapelle commémorative est aménagée à l’époque de la Restauration à l’emplacement de sa cellule. Poursuivez la visite à la Sainte-Chapelle et laissez-vous éblouir par les 1113 vitraux de ce joyaux gothique rayonnant.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Tours de Notre-Dame, Paris 4e

Tours de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Grimpez les 422 marches pour une vue époustouflante sur la cathédrale et le cœur de Paris.

Cathédrale gothique par excellence, son édification commence en 1163 et dure plus de 170 années. C’est le plus grand édifice religieux d’Occident jusqu’à l’érection de la cathédrale d’Amiens au XIIIe siècle. De 1847 à 1864, Lassus et Viollet-le-Duc restaurent et recomposent une partie du décor sculpté d’après des documents anciens ou des œuvres des cathédrales de Chartres, Reims ou Amiens. C’est au cours de cette restauration que Viollet-le-Duc imagine les 56 chimères qui ornent aujourd’hui la galerie des tours.

Le beffroi abrite la plus grosse cloche de Notre-Dame, le bourdon Emmanuel, 13 tonnes, qui se visite avant l’accès à la terrasse panoramique, qui offre une vue sur Paris à 360°.

Un chef-d’œuvre gothique inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, rendu mythique par le roman de Victor Hugo publié en 1831.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

Place du Panthéon, Paris 5e

Sur la montagne Sainte-Geneviève à Paris, visitez le Panthéon, chef d’œuvre de l’architecte Soufflot.

Un édifice grandiose. L’ambition de Soufflot est de rivaliser avec Saint-Pierre de Rome et Saint-Paul à Londres. Le péristyle monumental s’inspire du Panthéon d’Agrippa à Rome.

Un programme décoratif. À partir de 1874, des peintures sur toiles marouflées illustrant l’histoire de sainte Geneviève et l’épopée des origines chrétiennes et monarchiques de la France viennent orner le sanctuaire.

La crypte. Découvrez les grandes personnalités inhumées dans la crypte, qui dessinent le visage de notre identité nationale. Une présentation permanente résume la vie et l’œuvre de ceux qui y reposent, de Voltaire et Rousseau à Alexandre Dumas.

Le pendule de Foucault. Installé en 1851, démonté puis réinstallé en 1995, il prouve la rotation de la Terre.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

8 Boulevard du Palais, Paris 1er

Laissez-vous éblouir par les 1113 vitraux de ce joyau du gothique rayonnant. Réalisée en 7 ans, un temps record, la Sainte-Chapelle est destinée à abriter les plus précieuses reliques de la chrétienté dont la Couronne d’épines du Christ, acquises par saint Louis. La possession de ces saintes reliques désigne le très puissant monarque comme le chef de la chrétienté occidentale. Des verrières exceptionnelles. Réparties en 15 verrières de 15m de hauteur, les vitraux des 1113 scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament racontent l’histoire du monde jusqu’à l’arrivée des reliques à Paris.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

129 rue de Grenelle, Hôtel national des Invalides, Paris 7e

Le musée des Plans-reliefs présente une collection unique au monde de plans-reliefs des places fortes qui date, pour l’essentiel, du XVIIᵉ siècle au XIXᵉ siècle.

La collection française des plans-reliefs est l’héritière d’une tradition née au XVIe siècle en Europe. Il était en effet courant pour les ingénieurs militaires de réaliser des maquettes pour représenter leurs projets de fortifications, les forteresses d’un territoire, ou encore les travaux de siège dirigés contre une ville.

Ce mode de représentation en trois dimensions offrait au monarque une vision globale des différentes fortifications du royaume, révélant de manière immédiate la nature du nivellement de chacune des places fortes et de leur défilement. Cette facilité d’appréhender les sites connut un grand succès, et Louis XIV commanda très vite la réalisation des modèles des nouvelles défenses du royaume.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

71 Rue du Temple, Paris 3e

Le musée d’Art et d’Histoire du judaïsme est le plus grand musée français qui porte sur l’art et l’histoire juifs.Il est installé dans l’ancien hôtel particulier de Saint-Aignan dans quartier du Marais dans le 3e arrondissement de Paris.

Le musée retrace l’histoire de la culture des Juifs d’Europe et du Maghreb du Moyen Âge jusqu’au xxe siècle. Sa collection d’objets religieux, de manuscrits et d’œuvres d’art promeut les contributions des Juifs à la France et au monde, particulièrement dans le domaine de l’art. Le musée présente une collection d’objets de culte parmi les plus importantes au monde, ainsi que de riches fonds historiques et ethnographiques. Le MAHJ conserve ainsi 2 700 documents sur l’affaire Dreyfus, donnés par la famille du capitaine Dreyfus.

Une place importante est consacrée à la présence juive dans les arts avec des peintres de l’École de Paris (Chagall, Kikoïne, Soutine…) et des artistes contemporains (Christian Boltanski, Sophie Calle…).

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

36 Rue Geoffroy-Saint-Hilaire , Paris 5e

Ils ne parlent pas mais disent tout de la vie. Ce sont les 7 000 spécimens, plus vrais que nature, de la Grande Galerie de l’Évolution. Un lieu mythique rénové en 1994 où la modernité tutoie l’histoire et la science, pour conter la grande aventure de la biodiversité.

Créée à partir de l’ancienne galerie de Zoologie, la grande galerie de l’Évolution porte sur l’évolution des espèces et la diversité du monde vivant et s’appuie sur une scénographie contemporaine des collections d’histoire naturelle du MNHN. Dans un espace réservé et une ambiance crépusculaire sont présentées les espèces disparues ou très menacées. Un autre espace, plus coloré et ludique, est spécialement conçu pour les jeunes enfants : c’est la « galerie des enfants ». Enfin le sous-sol est dédié aux expositions temporaires.

Gratuit pour les moins de 26 ans et enseignants

1 Rue des Fossés Saint-Bernard, Paris 5e

L’Institut du monde arabe a été conçu pour établir des liens forts et durables entre les cultures pour ainsi cultiver un véritable dialogue entre le monde arabe, la France et l’Europe. Cet espace pluridisciplinaire est un lieu privilégié d’élaboration de projets culturels, bien souvent pensés en collaboration avec les institutions, les créateurs et les penseurs du monde arabe.

L’Institut du monde arabe s’ancre pleinement dans le présent. Il se veut le reflet de toutes les énergies du monde arabe. Il entend ainsi marquer sa place unique dans le paysage des institutions culturelles. Aucun autre établissement dans le monde ne propose un éventail de manifestations aussi élargi en lien avec le monde arabe.