Exposition Vlaminck

vlaminck.jpg

Du 20 février au 20 juillet 2008, le musée du Luxembourg à Paris présente une exposition dédiée à l’oeuvre du peintre Vlaminck.

Cette exposition offre un regard d’ensemble sur son oeuvre inventive dans une époque (début XIXème) en plein boulversement esthétique. Une peinture engagée perceptible dans ces oeuvres de jeunesse violentes et expressives. Vlaminck peigna de nombreux paysages essentiellement la vallée de la seine ou il était installé. Des natures mortes, travail de perspective et d’interprétation de l’espace, des portraits de style impressionniste. L’artiste capte l’instant par une gestualité expressive, des couleurs intenses et des déformations excessives. Vlaminck déclarait, « J’ai tenté toute ma vie de peindre ces sentiments intraduisibles par la parole ou la plume en me servant de couleurs pour arrêter le film du temps et le fixer sur la toile ».

Lire la suite…Exposition Vlaminck

Expo Marie-Antoinette au Grand Palais

marie-antoinette.jpg 

 Du 15 mars au 30 juin 2008.

Une exposition sur la vie de Marie-Antoinette, l’une des plus célèbres reines de France. Fille de Marie-thérèse d’Autriche épouse du roi de France en 1770, Marie-Antoinette fut adulée a son arrivé à Versailles, par sa beauté, sa vivacité, son intelligence. Allant jusqu’a inquiéter la cour de Versailles, qui prit soin de limiter son influence.

Marie-antoinette s’imposera néanmoins comme l’émulatrice des arts de son temps. Elle apportera beaucoup à la musique, les arts décoratifs, et la mode. Mais les origines « autrichiennes », le tempérament jugé dépensier, intrigant et contre-révolutionnaire la mèneront à sa perte en pleine révolution française.

L’histoire de cette jeune archiduchesse autrichienne nous passionne encore aujourd’hui, véritable héroine entre admiration, jalousie, passion et drame. Le Grand Palais retrace à travers cette exposition regroupant près de 300 oeuvres, la personnalité forte et complexe de Marie-Antoinette. Une exposition à ne pas manquer!

Lire la suite…Expo Marie-Antoinette au Grand Palais

Exposition Gustave Courbet

L’exposition Gustave Courbet présente une rétrospective de l’oeuvre de l’artiste. Elle nous donne une vision nouvelle sur son art, sa pensée et sa philosophie. Plus qu’un simple peintre Courbet apparait en véritable critique de son époque, le second empire et la révolution industrielle.
courbet-portrait.jpgTous les tableaux importants de l’artiste sont là, mais également pour notre plus grand plaisir de moins connus. L’exposition s’organise par théme intitulées, Courbet et la commune, Courbet intime, les nus, les paysages… La grande nouveauté est sans doute la présence de nombreux clichés photographiques (Nadar, Henri le Secq, Gustave le Grey) dont l’artiste c’était inspiré pour la réalisation de ces modèles féminins. La proximité du réalisme des peintures de Courbet et des photographies marque le début de la modernité.

Lire la suite…Exposition Gustave Courbet

Arcimboldo, le magnifique

arcimboldo.jpgLa première exposition mondiale consacrée à Giuseppe Arcimboldo (1526-1593). Une rétrospective exceptionnelle regroupant près d’une centaines d’oeuvres. Grand artiste de cour, ces peintures de têtes fantastiques bien connu du grand public, composés de végétaux ou d’animaux seront visible dans cette exposition, ainsi que des oeuvres moins connues laissant place à la découverte. Le style renaissance manièriste d’Arcimboldo plaira a ses contemporains, empereurs, cours princières, une peinture allégorique, excessive, la « bella maniera » qui dominera le XVIème siècle. Ces tableaux libèrent notre imagination, assemblages astucieux de monstres marins, de fruits et légumes, de végétaux, d’animaux forment un portrait, une tête caricaturale fantastique. A voir absolument… En parallèle à l’exposition les jardiniers du Sénat proposeront des fantaisies végétales comestibles, et des concerts seront également à l’honneur.

Lire la suite…Arcimboldo, le magnifique

Exposition Fragonard, Musée Jacquemart-André

fragonard1.jpgRetrouvez la légereté étourdissante du XVIIIème siècle français.
A l’occasion du bicentenaire de la mort de Fragonard, le musée Jacquemart-André organise une exposition rétrospective. Artiste de la cour du roi, il peine a être payé, et s’engage par conséquent dans une clientèle privé délaissant le genre historique apprécié de la noblesse et de l’église, il se mit alors à peindre avec passion le huit clos libertin et les plaisirs champêtres. Fragonard, un artiste maître de la légereté, à (re-)découvrir jusqu’au 13 janvier 2008.

Lire la suite…Exposition Fragonard, Musée Jacquemart-André