Henry Moore, l’atelier


Du 15 octobre 2010 au 27 février 2011
Informations pratiques | Donnez votre avis

Cette exposition consacrée au sculpteur anglais Henry Moore (1898 – 1986) sera la première grande rétrospective organisée à Paris depuis plus de trente ans. Pour évoquer l’atmosphère extraordinaire de l’atelier de Moore à Perry Green, en Angleterre, devenu aujourd’hui la Fondation Henry Moore, le musée Rodin présente plus de cent cinquante sculptures, deux pièces monumentales, une cinquantaine de dessins et trois albums de croquis, ainsi que des ossements, coquillages, morceaux de bois et débris de toutes natures que l’artiste ramassait au cours de ses promenades et parmi lesquels il travaillait.


Cet ensemble retrace la carrière de l’artiste de 1930 au début des années 1980. Dialogues entre le sculpteur et l’objet trouvé, les premières oeuvres aux formes abstraites cohabitent à partir de 1939 avec des figures couchées, références explicites au corps humain que l’on peut percevoir comme autant de paysages. Les découpes asymétriques de la figure humaine, les espaces vides creusés dans la masse caractérisent alors ses rondes-bosses. Comme l’écrit l’historien de l’art Dominique Bozo, « Transformations, détournements, interprétations anthropomorphiques, confrontations de formes naturelles seront les fondements ultérieurs de son travail ».

Si on retrouve la genèse des premières sculptures d’Henry Moore dans ses dessins et pages de carnets, les oeuvres d’après-guerre sont d’abord faites en terre cuite ou en plâtre dans des formats qui tiennent facilement dans la paume de la main. Ces sculptures de petite taille, présentées dans l’exposition, révèlent déjà l’essence des oeuvres avant qu’elles ne soient agrandies pour être fondues en bronze. Ce n’est qu’à la fin de sa vie que Moore entreprend une série de pièces colossales, parmi lesquelles Locking Piece et The Arch, qui seront exposées dans la cour de l’hôtel Biron. Le sculpteur a également beaucoup dessiné. L’exposition présentera de nombreuses études préparatoires pour des sculptures, des croquis d’os, de coquillages, de figures. Les célèbres dessins illustrant la vie des gens dans les abris pendant la Seconde Guerre mondiale viendront compléter cette sélection. En présentant toutes ces ébauches et maquettes telles qu’Henry Moore les utilisait dans son atelier, l’exposition dévoile sous un nouveau jour l’oeuvre en devenir et permet de s’introduire dans l’imaginaire de l’artiste. Cette rétrospective est l’occasion de renouer les liens établis dès 1956 entre le sculpteur anglais et le musée Rodin, notamment lors des expositions internationales organisées dans les jardins de l’hôtel Biron, puis à l’occasion des deux expositions qui lui ont été consacrées en 1961 et 1971.

Exposition : Henry Moore, l’atelier

Dates : Du 15 octobre 2010 au 27  février 2011

Lieu : Musée Rodin
79, rue de Varenne
75007 Paris

Tél. : 01 44 18 61 10

Métro
(ligne 13) : Varenne ou Invalides
R.E.R (ligne C) : Invalides
Bus : 69, 82, 87, 92
Stationnement : Bd des Invalides

Horaires : Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h45.

Tarifs :
• Tarif plein : 7 euros
• Tarif réduit : 5 euros


Partager sur