Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique

expo-peinture-paris-giorgio-de-chirico-peinture-metaphysique-musee-orangerie
Du 16 septembre au 14 décembre 2020

Informations pratiques | Donnez votre avis

L’exposition Giorgio de Chirico à Paris. La peinture métaphysique retrace le parcours et les influences artistiques et philosophiques qui ont nourri l’artiste Giorgio de Chirico de Munich à Turin, puis à Paris où il découvre les avant-gardes picturales de son temps et enfin à Ferrare. De manière inédite, seront mis en lumière les liens du peintre, découvert par Apollinaire puis soutenu par le marchand Paul Guillaume, avec les cercles culturels et littéraires parisiens.

Lire la suite…Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique

Exposition virtuelle pour les enfants – Les petits M’O

expo-paris-enfant-visite-virtuelle-musee-orsay-musee-orangerie
Exposition virtuelle pour les enfants, Musée d’Orsay et Musée de l’Orangerie

Informations pratiques | Donnez votre avis

A défaut de pouvoir emmener les enfants au musée, c’est le musée qui vient à eux ! Accompagnées des deux mascottes Pompon et Lily, vos enfants vont parcourir les collections du Musée d’Orsay et du Musée de l’Orangerie, à la découverte des artistes, Monet, Manet, Derain, Cézanne, Renoir, Matisse, Gauguin ou encore Picasso.

Lire la suite…Exposition virtuelle pour les enfants – Les petits M’O

Visite virtuelle des Nymphéas de Claude Monet

expo-paris-visite-virtuelle-les-nympheas-claude-monet-musee-orangerie
Visite virtuelle les Nymphéas de Monet

Informations pratiques | Donnez votre avis

Déambulez virtuellement dans les deux salles ovales des Nymphéas au musée de l’Orangerie, conçues par Claude Monet entre 1915 et 1926 à Giverny, et aussi, grâce à la fonction de zoom, de s’immerger dans l’ensemble des huit compositions monumentales du maître impressionniste. Cette immersion virtuelle permet d’appréhender, de préparer mais aussi d’approfondir et d’enrichir votre prochaine visite du musée de l’Orangerie à Paris.

Lire la suite…Visite virtuelle des Nymphéas de Claude Monet

Félix Fénéon. Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse

expo-peinture-moderne-paris-seurat-matisse-collection-felix-feneon-musee-orangerie
Du 16 octobre 2019 au 27 janvier 2020

Informations pratiques | Donnez votre avis

Aucune exposition n’a encore rendu hommage à Félix Fénéon (1861-1944), acteur majeur de la scène artistique de la fin du XIXe siècle et du tournant du XXe siècle. Le musée de l’Orangerie en association avec le musée du Quai Branly-Jacques Chirac et The Museum of Modern Art, New York (MoMA) propose de célébrer sa personnalité hors du commun, encore injustement méconnue.  L’exposition réunira un ensemble exceptionnel de peintures et dessins de Seurat, Signac, Degas, Bonnard, Modigliani, Matisse, Derain, Severini, Balla, etc., des pièces africaines et océaniennes ainsi que des documents et archives.

Lire la suite…Félix Fénéon. Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse

Franz Marc / August Macke. L’aventure du Cavalier bleu

Expo peinture Franz Marc / August Macke, Musée de l'Orangerie, Paris
Du 6 mars au 17 juin 2019

Informations pratiques | Donnez votre avis

Cette exposition présente deux figures majeures de l’expressionnisme allemand et du mouvement Der Blaue Reiter [Le Cavalier bleu], Franz Marc (1880-1916) et August Macke (1887-1914). Dès 1910, ces artistes nouent une amitié portée par leur intérêt commun pour l’art français et plus particulièrement, pour Cézanne, Van Gogh, Gauguin et le fauvisme, qu’ils découvrent lors de leur séjour à Paris. Tous deux expriment dans leurs premiers tableaux, souvent peints en plein-air, une même fascination spirituelle pour le paysage et la nature.

Lire la suite…Franz Marc / August Macke. L’aventure du Cavalier bleu

Nymphéas. L’abstraction américaine et le dernier Monet

Expo Paris peinture Monet Nymphéas
Du 13 avril au 20 août 2018

Informations pratiques | Donnez votre avis

Le Musée de l’Orangerie Paris revient sur la période de l’acquisition par le Museum of Modern Art de New York d’une grande toile de la série Nymphéas de Monet : « Les Nymphéas bleus ». En 1955, l’art moderne et l’avant-garde passent du côté américain. L’expressionnisme abstrait, né avant la guerre, se détache de l’influence des avant-gardes européennes pour s’imposer comme un courant spécifiquement américain.

Lire la suite…Nymphéas. L’abstraction américaine et le dernier Monet

La peinture américaine des années 1930

Expo La peinture américaine des années 1930 - Musée de l'Orangerie Paris
Du 12 octobre 2016 au 30 janvier 2017

Informations pratiques | Donnez votre avis

Les années 1930 sont, à plus d’un titre, décisives dans l’affirmation d’une scène artistique moderne aux États-Unis, à un moment particulièrement complexe de son histoire où la définition d’un art moderne américain ne peut être univoque. De l’abstraction au réalisme « social » en passant par le régionalisme, les univers esthétiques de peintres tels que Marsden Hartley, Georgia O’Keeffe, ou Edward Hopper cohabitent et se confrontent dans les mêmes foyers de création.

Lire la suite…La peinture américaine des années 1930

Apollinaire, le regard du poète – Musée de l’Orangerie

Expo Paris Apollinaire le regard du poète, Musée de l'Orangerie
Du 6 avril au 18 juillet 2016 

Informations pratiques | Donnez votre avis

L’exposition Apollinaire, le regard du poète s’attache à la période où Guillaume Apollinaire a été actif comme critique d’art, essentiellement entre 1902 et 1918. Cette large quinzaine d’années, qui peut sembler réduite dans ses bornes chronologiques, va cependant concentrer un foisonnement prodigieux d’écoles, de manifestes, de tentatives et de découvertes dans le domaine des arts.

Lire la suite…Apollinaire, le regard du poète – Musée de l’Orangerie

Emile Bernard au musée de l’Orangerie Paris

expo-peinture-emile-bernard-musee-de-l-orangerie-paris
Du 17 septembre 2014 au 5 janvier 2015

Informations pratiques | Donnez votre avis

Peintre, graveur, mais aussi critique d’art, écrivain et poète, Emile Bernard est une personnalité majeure dans l’élaboration de l’art moderne. A la fin des années 1880, il inaugure le style cloisonniste, dont on sait l’importance qu’il revêtira chez Gauguin et Van Gogh, dont Bernard fut proche, mais aussi chez les Nabis.Après la controverse sur l’invention du symbolisme en peinture, qui l’oppose violemment à Gauguin, Bernard s’installe au Caire où il reconsidère la stylisation schématique et la recherche de primitivisme symboliste. La découverte des maîtres anciens l’incitera cependant à renouer avec la tradition.

Lire la suite…Emile Bernard au musée de l’Orangerie Paris