Jossot, la caricature en liberté


Du 01 mars au 18 juin 2011

Informations pratiques | Donnez votre avis

La Bibliothèque Forney accueille la première rétrospective consacrée à Jossot, génie de la caricature de la Belle Epoque, notamment dans la revue illustrée « L’Assiette au Beurre ». Portrait et diaporamas sonores pour plonger dans l’oeuvre multiforme d’un artiste inclassable.


Il repose au « cimetière des oubliés » de Dermerch, non loin de Sidi-bou-Saïd (Tunisie). Qui se souvient de Gustave Jossot disparu en 1951 ? Soixante après sa mort, la Bibliothèque Forney  organise la première rétrospective consacrée à l’un des plus grands caricaturistes contemporains, un des piliers de « l’Assiette au Beurre » la revue satyrique la plus créative de la Belle Epoque, aux côtés de Grandjouan, Steinlen, Kupka ou encore Juan Gris. « Pour Jossot, le dessin de presse était un art majeur. Sa grande force est d’employer un langage visuel qui nous touche encore 120 ans après la production de ses caricatures », explique Michel Dixmier, l’un des deux commissaires de l’exposition avec l’historien Henri Viltard.  Ses affiches (Auger, Absinthe, Guignolet,
Le matin, Saupiquet, Amieux), sont toujours présentes dans les mémoires, notamment la fameuse publicité pour le Guignolet – Cointreau.

Le parcours de l’exposition, à la fois thématique et chronologique, s’organisera en 4 salles.

– La première est consacrée à la jeunesse de Jossot et au milieu artistique dans lequel est né son graphisme. Il y sera question de ses relations aux maîtres symbolistes, de ses accointances avec l’esthétique des Nabis, mais aussi de son expressionnisme décoratif.

– La seconde salle reviendra sur la pensée anarcho-individualiste du dessinateur, avant de présenter l’ensemble de ces cibles, militaires, juges, curés… Vers 1904, la caricature de Jossot s’attaque moins aux institutions qu’aux comportements et aux préjugés de ses concitoyens. Elle se teinte d’interrogations existentielles et métaphysiques, notamment à travers le thème de la mort.

– Une troisième salle sera consacrée aux oeuvres tunisiennes de l’artiste, avec des aquarelles, des toiles et des encres de Chine.

– Enfin, la dernière salle sera consacrée aux affiches et à l’art appliqué de Jossot. L’exposition s’achèvera par un hommage à Jossot,  réalisé par les dessinateurs de Charlie-Hebdo.


Exposition : Jossot, caricatures – De la révolte à la fuite en orient

Dates : Du 01 mars au 18 juin 2011

Lieu : Bibliothèque Forney
1, rue du Figuier
75004  Paris

Métro : Pont-marie (ligne 7), Saint-Paul (ligne 1)

Horaires : Ouvert du mardi au samedi de 13h à 19h.
Fermetures : samedi 23 avril, jeudi 2 juin, samedi 11 juin 2011.

Plein tarif : 4 euros

Tarif réduit :4 euros

Demi-tarif  : 3 euros


Partager sur