Balade dans le jardin de sculptures au Musée Rodin

expo-paris-balade-jardin-des-sculptures-musee-rodin
Réouverture le 16 janvier 2021

Informations pratiques | Donnez votre avis

Fermé depuis le mois de novembre, le musée vous accueille à nouveau dans son jardin de sculptures. Plus qu’un jardin, c’est une immersion dans l’univers des grands monuments de Rodin. un havre de paix au cœur de Paris à deux pas des Invalides. Vous allez vous évader grâce aux sculptures. Les chefs-d’œuvre de l’artiste et les espaces du jardin se révèlent à vous au fil de la promenade.


Quelques sculptures à découvrir!

Le Penseur, l’une des sculptures les plus célèbres du monde, vous accueille dès votre arrivée au musée Rodin. Étrange paradoxe que cette sculpture : son corps musculeux et torturé contraste avec l’image de cet homme plongé dans ses réflexions. Son corps est au service d’un homme à l’esprit libre, décidé à transcender sa souffrance. Le Penseur est au centre de la roseraie. Le mois de mai transforme cette partie du jardin en une bonbonnière de couleurs et de parfums suaves qui contrastent avec l’expressionnisme de la sculpture.

La Porte de l’Enfer inspirée par La Divine comédie de Dante, majestueuse du haut de six mètres et composée de deux cents personnages, La Porte de l’Enfer offre une vision dantesque et romantique des passions humaines. Rodin y consacra toute sa vie, construisant avec chacun des personnages un élément de son monde. La Porte de l’Enfer se trouve au bout de la perspective formée par la Tour Eiffel, Le Penseur, Les Trois Ombres et la Porte de l’Enfer. En détruisant les communs qui entourait l’hôtel Biron, cette perspective magistrale si typiquement française est devenue un des axes forts du jardin.

Ugolin et ses enfants. En descendant le long de la galerie des marbres et en poursuivant sur la grande pelouse, Ugolin et ses enfants trônent au milieu d’un bassin rond. Au milieu de ce lieu paisible se joue une scène terrible : Ugolino, tyran de Pise, est emmuré vivant avec ses enfants qui meurent avant lui. Rodin choisit de représenter le moment de bascule, où l’homme rampe, nu, grimaçant et fait voler en éclat le dernier verrou de la dignité humaine, prêt à dévorer ses enfants. La perspective depuis le bassin jusqu’à l’hôtel Biron est parfaite. L’harmonie qui se dégage tient à l’équilibre parfait des proportions du bâtiment, de la longueur de la pelouse et de la largeur du jardin. Encadré de lilas aux parfums subtils le bassin invite à s’asseoir pour profiter de la perspective.

Orphée. En remontant sur le côté, dissimulée derrière un bosquet, Orphée vous accueille et vous offre par la même occasion un magnifique point de vue sur l’hôtel Biron, qui abrite les collections permanentes. Les arbustes en fleurs se suivent tout au long de la saison dont une magnifique collection d’hydrangea qui fait le bonheur des connaisseurs.

Aphrodite, la déesse de l’amour, s’étire gracieusement, les mains au-dessus de la tête. Cette œuvre de presque deux mètres est l’agrandissement d’un modèle d’origine quatre fois plus petit. Rodin n’a pourtant pas songé à retravailler les traits de la figure, à peine suggérés. Ce procédé d’agrandissement simplifie le volume, le modelé et accentue la monumentalité de la figure en gommant les détails.

 


Exposition Paris : Balade dans le jardin de sculptures. Musée Rodin – Paris

Dates : Réouverture le 16 janvier 2021

Lieu : Musée Rodin
79, rue de Varenne
75007 Paris

Métro (ligne 13) : Varenne ou Invalides
R.E.R (ligne C) : Invalides
Bus : 69, 82, 87, 92
Stationnement : Bd des Invalides

Horaires : Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10 h à 17 h. Dernière entrée : 16 h 30.
Seul l’accès au jardin est possible, les collections permanentes et le café du jardin restent fermés.

Plein tarif : 6 euros
Tarif réduit: 4,50 euros

 


Partager sur


Laisser un avis

Current day month ye@r *