Futura 2000 – « Violent treasure » – Palais de Tokyo

expo-paris-art-contemporain-violent-treasure-futura-2000-palais-de-tokyo
Du 15 juin au 13 septembre 2020

Informations pratiques | Donnez votre avis

Pour son exposition « Violent Treasure » sur les vitres du Palais de Tokyo, Futura 2000 déploie un nuage de pigments corrosif et vaporeux, contaminant l’architecture du centre d’art et révélant un flash radioactif qui étend l’horizon. Alors ses vibrations de couleurs blanche, noire, jaune et orange se propagent ici par jeux d’expansion et de recouvrement chaotiques, entrecoupés de lignes nerveuses et d’ellipses furtives.


A la fin des années 1970, le surgissement du graffiti sur le métro new-yorkais a secoué l’histoire de l’art. Cette nouvelle fièvre picturale rythmée par des sonorités Hip-Hop, résonnait alors avec les révolutions technologiques, l’accélération du monde et ses traumatismes (la guerre du Vietnam, les ghettos, les tensions raciales). Issu de la seconde génération du graffiti américain, Futura 2000 est une légende : son nom (inspiré notamment du film de Stanley Kubrick « 2001, l’Odyssée de l’espace »), sa vie et sa peinture ont marqué les prémices du mouvement et ses évolutions à l’ère du numérique.

Toujours visionnaire et multimédia, redoutant d’être enfermé dans son passé, Futura 2000 anticipait dès 2001 : « Le Web en réalité est une extension des graffitis. Le Web est devenu un mur virtuel sur lequel tout le monde est libre d’écrire, comme il veut. Nous sommes tous les radios pirates, nous diffusons tous en direct ».

Réputé pour sa signature – un enchainement de lignes aiguisées et dynamiques -, Futura 2000 a pourtant très tôt délaissé le travail de la lettre pour se tourner vers l’abstraction. Il réalise dès le début des années 1980 la première peinture totalement abstraite recouvrant l’intégralité d’un wagon de métro. Ce passage à l’abstraction est notamment marqué par l’expérience militaire de l’artiste qui a passé plusieurs années en service sur un porte avion de la Marine, à la suite d’un accident lié au graffiti. Fasciné par le cinétisme des peintures activées par les trains, mais aussi par la puissance et la rapidité des avions de chasse et par les imprimés des tissus militaires, sa peinture abstraite pourrait être envisagée comme étant une « peinture-camouflage. » Mais si le camouflage consiste à rendre invisible, celui de Futura révèle l’énergie indomptable de la peinture en spray, peinture poussiéreuse qui réinvente la technique du sfumato en la mettant sous pression.

 


Exposition Paris : Futura 2000 – « Violent treasure »

Dates : Du 15 juin au 13 septembre 2020

Palais de Tokyo
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris

Horaires : Le Palais de Tokyo est ouvert de midi à minuit tous les jours, sauf le mardi.
Fermeture annuelle le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.
Fermeture exceptionnelle à 18h le 24 et le 31 décembre.

Métro: ligne 9, Alma Marceau, Iéna
Bus : 32,42,63,72,80,82, 92
RER : C, Pont de l’Alma
Station Vélib’ : 3 av. Montaigne, 2 rue Marceau
Parking : Wilson

Exposition gratuite


Partager sur


Laisser un avis

Current day month ye@r *