James Coleman – Centre Pompidou Paris

expo-art-contemporain-paris-james-coleman-centre-pompidou
Du 9 juin au 23 août 2021

Informations pratiques | Donnez votre avis

Le Centre Pompidou à Paris présente une exposition rétrospective consacrée à l’artiste irlandais James Coleman, dont le grand œuvre, depuis le début des années 1960, ne cesse de déconstruire le fonctionnement des images en opérant aux confins de traditions distinctes – celles du tableau, de la photographie et du film. L’exposition rend compte de l’interdisciplinarité exemplaire d’une pratique artistique dont de nombreux artistes contemporains – comme Douglas Gordon ou Tino Sehgal – ont dit combien elle les avait marqués.


Né en 1941 à Ballaghaderreen, en Irlande, Coleman bâtit les prémices de son œuvre sur des premiers films interrogeant les faux-semblants de la vision au moyen de pièges optiques artisanaux. Poursuivant ses recherches dans la proximité de Dan Graham, Coleman tire très tôt les leçons du minimalisme. Il met en œuvre des dispositifs au dépouillement plastique radical, semblables à ceux employés lors d’expériences scientifiques, par lesquels il explore méthodiquement les mécanismes de la cognition. Une série d’œuvres présentée dans l’exposition réfère ainsi à l’héritage de la psychologie de la forme, comme Playback of a Daydream (1974), qui s’approprie le fameux motif du canard-lapin, ou Connemara Landscape (1980) et Still Life (2013-2016).

Au début des années 1970, James Coleman invente le médium qui sera désormais associé à son nom. À l’instar de Slide Piece (1972), une de ses œuvres maîtresses, il conçoit des installations reposant sur la projection de diapositives depuis un carrousel rendu apparent. La projection est accompagnée d’une bande sonore synchronisée, consistant en un récit méticuleusement écrit par Coleman et donné par un narrateur. Le caractère lisse et continu du texte lu s’oppose à la nature hachée et discontinue des images projetées, procurant au spectateur une expérience inédite, entre film cinématographique éclaté en fragments et roman-photo porté aux dimensions de la peinture d’histoire.

Puisant dans la culture populaire comme dans l’histoire de l’art, jouant de plus en plus des codes du théâtre, les grandes installations que Coleman réalise dans les années 1990, comme Charon (1989) ou Lapsus Exposure (1992-1994), livrent, comme l’écrit le critique d’art Benjamin Buchloh, une véritable « archéologie du spectacle ».

 


Exposition Paris : James Coleman

Dates : Du 9 juin au 23 août 2021

Lieu :  Centre Pompidou – Galerie 3
Place Georges Pompidou
75004 Paris

Métro : Rambuteau (ligne 11), Hôtel de Ville (lignes 1, 11), Châtelet (lignes 4, 7, 11, 14)
Bus : lignes 21, 29, 38, 47, 58, 69, 70, 72, 74, 75, 76, 81, 85, 96
RER : Châtelet-Les Halles (RER A, B, D)
Parking : Parc autos payant : entrée par la rue Beaubourg et par la voie souterraine des Halles.

Horaires : Exposition ouverte tous les jours de 11h à 21h,  sauf le mardi.

Plein tarif : 14 à 11 euros, selon période.

Tarif réduit  : 11 à 9 euros, selon période.

Gratuit : Pour les adhérents du Centre Pompidou (porteurs du laissez-passer annuel) et les moins de 26 ans.


Partager sur


Laisser un avis

Current day month ye@r *